Salon de l’auto

Moteurs de recherche

Hybrides et électriques: la tendance est au vert. Tour d’horizon des propulsions alternatives célébrées à Genève et sur le marché cette année

Propulsions alternatives, remplacement des carburants fossiles, mobilité du futur. Les nouveautés du 81e Salon de l’automobile de Genève - qui ouvre ses portes aujourd’hui -, célèbrent la mobilité verte. Et cette année, les discours d’intention des constructeurs s’accompagnent de signes tangibles, puisque 2011 est la première année où sont commercialisées les voitures électriques des grands constructeurs, loin des concept cars futuristes. Plus de 40 nouveautés présentées à Genève font appel à une technologie écologique. «Tous les grands constructeurs proposent des propulsions alternatives», résume Rolf Studer, le directeur du salon. Concernant la voiture électrique, «presque chaque constructeur présente pour le moins des prototypes proches de la série, sinon des voitures de série dans sa gamme», indique de son côté Max Nötzli, le président d’Auto-suisse. Pour les autres véhicules, émissions de CO2 et consommation sont au cœur des préoccupations. L’objectif est de transformer l’énergie des carburants en force de propulsion avec le moins de pertes possible en recourant notamment à la technologie hybride, qui allie moteurs thermique et électrique. Signe de ces temps éco-conscients, c’est la Porsche Panamera S Hybrid, dévoilée en avant-première mondiale, qui a ouvert le bal des présentations à Palexpo, volant la vedette aux autres modèles de la marque. Sa motorisation hybride, associée à des pneus spécifiques, offre des résultats surprenants pour un véhicule de plus de 2 tonnes et de 380 chevaux (V6 essence de 333 chevaux couplé à un moteur électrique de 47 chevaux): 6,8 l/100 km et 159 g/km de CO2. Mais la grande nouveauté attendue et présentée à Genève est la Peugeot 3008 Hybrid4, version hybride du crossover de la marque au lion. Il s’agit de la première voiture française de série à embarquer une motorisation hybride. Et surtout, c’est la première voiture hybride diesel au monde * (lire ci-dessous). Parmi les autres modèles hybrides qui pourraient séduire en Suisse, on notera le SUV (sport utility vehicule) compact d’Audi, le Q5 Hybrid ou encore la Honda Jazz Hybrid, à mi-chemin entre la citadine traditionnelle et le minispace. Au rayon des nouveautés techniques, le salon de Genève met cette année à l’honneur le «plug in hybrid», l’hybride de seconde génération grâce à sa prise électrique de recharge. La recharge sur secteur du pack de batterie permet d’améliorer l’autonomie en mode tout électrique. «Une technologie en cours de développement qui montre clairement ce à quoi les consommateurs peuvent s’attendre dès l’an prochain», explique Stefan Jacoby, le président de Volvo Cars. Car la marque suédoise a dévoilé la V60, qui sera commercialisée en 2012. Avec un moteur diesel de 215 ch associé à un moteur électrique de 70 ch, le conducteur pourra choisir entre trois modes de propulsion: le mode «Pure» électrique, idéal en ville avec une autonomie annoncée de 50 km grâce à la technologie «plug in»; le mode «Power» sport, qui tire le parti maximal des moteurs thermique et électrique; et enfin le mode «Hybrid» qui combine les deux sources motrices pour obtenir un rendement optimal avec des émissions de dioxyde de carbone minimales (49 g/km de CO2 et 1,9 l/100 km de gazole). «La mobilité électrique représente le changement le plus radical dans le monde de l’automobile depuis l’invention de l’automobile elle-même, a rappelé à Genève Nick Reilly, le patron d’Opel.» En avant-première mondiale, la marque allemande présente la version de série du modèle Ampera, la cousine européenne de la Chevrolet Volt, qui sera commercialisée à la fin de l’année. Le moteur de 150 ch de la berline électrique sera épaulé par un prolongateur d’autonomie autorisant 500 km de trajet entre deux prises électriques Déjà présente sur trois continents, la Nissan Leaf sera disponible en Suisse en 2011 (au printemps), tout comme la Renault Fluence ZE (à l’automne). Le constructeur français dévoile aussi à Genève la Twizy, sa citadine ultra-compacte, qui sera lancée au prix de 6990 euros. Autre nouveauté du salon dans cette catégorie: la Ford Focus en version électrique, la première berline de la marque américaine à se passer totalement d’essence. * Peugeot 3008 HYbrid4 Limited Edition , la première voiture full hybrid diesel au monde, qui peut être réservée dès aujourd’hui dans 11 pays européens dont la Suisse. (200 ch, 4X4, 3,8 l aux 100 km, 99 g/km de CO2)

1. Moteur électrique entraînant les roues arrière2. Pack batterie haute tension3. Superviseur chaîne de transmission hybride et électronique de puissance4. Système Stop & Start qui permet la mise en veille du moteur thermique lors des phases d’arrêt ou lors des phases de roulage en mode électrique5. Boîte de vitesse mécanique pilotée à 6 rapports6. Moteur thermique 2,0 l HDi entraînant les roues avant
Publicité