Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
MyKronoz avait réussi à lever plus de 5,3 millions de francs l’an passé via une campagne de financement participatif pour lancer de nouveaux modèles.
© DR

Geekologie

MyKronoz, écran tactile mais aiguilles mécaniques

La marque suisse MyKronoz continue de marier technologie classique et montres connectées avec son dernier modèle, appelé ZeTime Petite

Cela commence à être une mode: une montre connectée possédant des aiguilles. En août de l’année passée, la marque suisse MyKronoz se targuait de lancer la première connectée hybride avec des aiguilles mécaniques sur un écran tactile. Le modèle ZeTime voyait ainsi le jour, suivi par la déclinaison ZeTime Petite en ce début d’année. En parallèle, d’autres fabricants se sont lancés sur ce créneau: Frédérique Constant propose plusieurs modèles connectés avec aiguilles, alors que, au Locle, Conex Watches lève des fonds pour lancer le modèle X-One.

Deux millions d’exemplaires vendus

Revenons à MyKronoz. La société avait réussi à lever plus de 5,3 millions de francs l’an passé via une campagne de financement participatif pour lancer de nouveaux modèles – au total, MyKronoz affirme avoir écoulé plus de deux millions d’exemplaires depuis sa création. Le modèle ZeTime Petite, doté d’un cadran de 39 millimètres, vient s’ajouter au modèle classique à 44 millimètres lancé plus tôt. Vendue environ 230 francs, la dernière née de MyKronoz pèse 80 grammes (contre 90 pour le modèle plus grand), son écran est de 1,05 pouce (1,22 pouces pour le modèle Regular) et sa résolution est de 240 pixels sur 240, comme pour le modèle original.

Lire: Les clés du «crowdfunding» horloger

Comment les aiguilles se marient-elles avec la technologie numérique? Lorsque du texte apparaît à l’écran, les aiguilles s’ajustent automatiquement (par exemple à 9h15) pour qu’un maximum de contenu du message soit visible. De plus, si l’autonomie de la montre connectée est d’environ trois jours, les aiguilles peuvent fonctionner trente jours avec une seule charge, affirme la société, ce qui est sensiblement mieux que d’autres appareils de même catégorie.

La montre offre des fonctions classiques, comme la lecture des notifications, le contrôle de sa musique ou la prise de photos. Pour tout cela, il faut avoir son téléphone à proximité, à la différence de l’Apple Watch cellulaire ou du modèle Watch 2 de Huawei, qui fonctionnent en partie sans smartphone. La montre de MyKronoz est compatible avec un téléphone récent sous Android et un iPhone, mais, et c’est rare dans le monde des accessoires connectés, n’embarque pas Android Wear, l’OS de Google. Un système d’exploitation maison fait tourner la montre, ce qui limite forcément le nombre d’applications que l’on peut y installer.

Les modèles de MyKronoz sont équipés de différents capteurs «santé» permettant de compter les calories brûlées, de mesurer le rythme cardiaque et de surveiller son sommeil – même s’il n’est pas forcément agréable de dormir avec 80 grammes accrochés au poignet…

Lire aussi: Des milliers de montres naissent en ligne 

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a