Après deux années compliquées pour le domaine de l’hospitalité, la ville de Berne a repris le rythme des grands événements: plusieurs grands congrès y sont planifiés en 2022 et une série de rendez-vous importants sont déjà agendés courant 2023. Le tout dans des secteurs aussi divers que la médecine (par exemple, la rencontre des pédiatres suisses), le droit (rencontre annuelle de la Société suisse de droit pénal), la culture (festival du reportage) ou encore le sport (Championnats du monde d’escalade).

La ville fédérale renoue ainsi avec un dynamisme bien ancré. En 2019, elle accueillait chaque année une série de congrès d’événements majeurs comme le Grand Prix suisse de formule E. Un élan qui se retrouve dans les autres cités du canton: depuis 2011, Bienne attire par exemple l’assemblée annuelle de l’Institut suisse de bio-informatique, ou encore le gala annuel de l’association Watch City. En juin cette année, le Swiss Economic Forum – rencontre phare de l’économie suisse, avec des personnalités clés du business, de la recherche, de la politique et des médias – se tiendra à nouveau à Interlaken.

Berne: une ville pionnière des «green events»

Berne a développé depuis des années une politique ambitieuse en matière de durabilité. Elle est titulaire du label European Energy Award – Gold, et porte en outre depuis 2017 la distinction Fair Trade Town. Une volonté qui lui a permis de développer une stratégie solide de «Green Meetings & Events». Concrètement, entreprises et administrations s’entendent pour réduire les émissions de CO2, les pistes cyclables seront doublées d’ici à 2030, le gaspillage est réduit à son minimum vital… Et en 2022, la ville organise ses propres journées de la durabilité (du 10 au 23 septembre). Bref, proposer un événement climatiquement neutre, ou compenser les émissions de carbone liées à sa tenue, est ici un jeu d’enfant.

En effet, pionnière dans le domaine en Suisse, la ville de Berne s’engage depuis des années pour un management durable de ressources. Elle compte aujourd’hui près de 400 entreprises (soit environ 6000 employé·es) expertes dans l’énergie et l’environnement. Son nouveau palais des festivals, la future nouvelle Festhalle, actuellement en construction dans le quartier de Bernexpo, doit ouvrir en 2024 et intègre ces aspects. Elle sera multifonctionnelle: une salle pour des événements en live, mais aussi une aula et des lieux dédiés à l’accueil. Surtout, son exploitation se fera sans recours aux énergies fossiles, et l’ensemble du site sera valorisé sur le plan écologique et réduira au minimum la circulation.

C’est peu connu du grand public, mais Berne est l’un des épicentres européens de la recherche sur le climat. En décembre 2019 naissait The Wyss Academy for Nature. Ce centre spécialisé de l’Université de Berne réunit trois instituts phares dans la durabilité. A savoir le Centre interdisciplinaire pour le développement durable et l’environnement, l’Institut des sciences végétales (avec son jardin botanique) et le Centre Oeschger pour la recherche sur le climat. Ce dernier est réputé mondialement pour ses analyses du système climatique et ses interactions avec la société. Objectif: faire évoluer ces trois acteurs en un pôle de recherche de premier plan, spécialisé sur les relations et interactions entre humain et nature.

Interlaken et Bienne cultivent aussi l’atout de la durabilité

Interlaken et Bienne sont elles aussi des villes vertes de longue date. Par ses doubles influences – francophones et germanophones – Bienne a développé une culture ouverte, innovante, alternative parfois, qui a ouvert la voie à un foisonnement d’initiatives durables issues de la société civile. Médias alternatifs, bistrots locavores ou jardins partagés y font florès. Bienne possède une expertise unique dans le domaine du solaire, qui lui vaut de nombreux labels et prix européens. Le toit de sa Tissot Arena, stade multifonctionnel, est recouvert d’une centrale solaire qui permet d’alimenter les besoins annuels en énergie de 600 ménages (!). Sur le lac de Bienne circule le Mobicat, catamaran solaire, silencieux et innovant, qui réinjecte ses surplus d’énergie dans le réseau biennois. Et c’est à Bienne qu’œuvrent Paul Jeanneret et René Balmer, deux ingénieurs, pionniers de la mobilité électrique solaire, gagnants du World Solar Challenge en 1990.

Distinguée par le label «Ville de l’énergie», Interlaken est elle aussi réputée comme une destination de détente écologique et responsable. Les mobilités douces figurent au cœur de sa stratégie de transport. On s’y déplace aussi bien en e-bike qu’en bateau solaire ou Segway… Et bien sûr à pied: à Interlaken, tout est à proximité. On passe de la gare au centre des congrès ou de son événement à son hôtel en quelques minutes de marche. Chaque résident hôtelier se voit aussi offrir une carte de transports publics régionale. Objectif: limiter au maximum le trafic en voiture, y compris pour se rendre sur les sommets, qui font du panorama un aspect si prisé de la ville.

Une nature proche et idéale pour le team building

Les escapades: voilà un autre atout du canton, dont les villes sont toutes incroyablement bien reliées à la nature toute proche. Et quelle nature! A Bienne, le lac qui porte son nom assure le spectacle. Dans la Ville fédérale serpentent les eaux émeraude de l’Aar, et à Interlaken, impossible d’échapper aux sommets étincelants. Le panorama alpin est à couper le souffle… Et il est accessible en un rien de temps, y compris depuis le centre-ville de Berne!

Mais c’est Interlaken qui est avant tout connue comme la capitale européenne de l’aventure. Il faut dire que le spectacle, au pied des trois monuments que sont l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau, est à couper le souffle et ouvre un champ infini de sorties possibles. Autant de pistes pour enrichir son séjour professionnel ou entrecouper une session de réflexion par un temps de loisirs inoubliables. La ville, en soi un cadre incroyable, est un point de départ pour nombre d’excursions sur des montagnes mythiques telles que Jungfraujoch – Top of Europe ou le Schilthorn.

Ou tout simplement sur la montagne Harder Kulm (1300 m), qu’on atteint en dix minutes de téléphérique depuis le centre-ville! Des excursions parfaites pour un «team building». On peut bien sûr aussi opter pour le parapente, les croisières sur les lacs de Thoune et de Brienz ou le rafting en rivière, les tours en jetboat en été, le ski ou le curling en hiver. Le choix est infini, facilité par la grande diversité des paysages naturels à quelques encablures: lac, fleuve, montagnes, cours d’eau, collines…

Infrastructures à la pointe

Facilement desservie par la route, l’avion, le train, Berne se prête à toutes les possibilités d’événements par la diversité de ses lieux d’accueil. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la ville compte aussi bien des installations de pointe que des hôtels isolés et propices à la réflexion. Elle compte une immense diversité de lieux pour l’organisation d’événements professionnels – des caves voûtées historiques comme le Kornhauskeller, le Kursaal Bern, centre de congrès ultramoderne, en passant par des perles d’architecture culturelle comme le Centre Paul Klee et ses courbes verdoyantes. Le tout, accessible à pied ou en transports!

Des espaces qui ne cessent d’innover et d’investir pour répondre aux besoins des milieux d’affaires. A noter par exemple, l’ouverture à quelques minutes du centre-ville, fin 2022, d’un hôtel dédié aux digital nomads, porté par le groupe autrichien Harry’s Home Hotels & Apartments. L’idée est de se sentir comme à la maison, même lors de longs voyages professionnels, et de pouvoir organiser banquets et événements.

A Bienne, c’est l’architecture unique du Palais des congrès qui marque le paysage urbain. Sous l’impressionnant toit suspendu, culture, affaires et loisirs cohabitent de manière surprenante, entre salles polyvalentes et atelier. Un espace polymorphe et inspirant, à l’image de la ville! La Tissot Arena est davantage dédiée à la fête, aux expériences. Ce stade multifonctionnel et moderne accueille petits et grands événements, professionnels, culturels, ou sportifs.

A Interlaken, le Congress Centre Kursaal Interlaken qui accueille chaque année le Swiss Economic Forum est également particulièrement prisé pour les congrès comme les événements plus intimes. Son architecture Grand Siècle, son parc magnifique et sa vue inédite sur la Jungfrau enneigée permettent de s’y sentir hors du temps. Mais ne vous y trompez pas: son immense surface (5000 m²) et ses pièces lumineuses en font un espace hyper-adaptable. Et son auditorium ultramoderne est parfaitement profilé pour les rencontres de haut niveau. Equipé des dernières technologies pour l’événementiel, il héberge régulièrement des rencontres sur place ou hybrides, avec une dimension virtuelle.

Un art de vivre

Au final, c’est peut-être cet art de vivre typiquement bernois, difficile à capturer, qui explique ce que les organisateurs de manifestations apprécient en venant dans le canton de Berne. Certes on s’y trouve entouré d’une nature à couper le souffle, au cœur d’une recherche de pointe et de la prise de décision, au carrefour de foisonnantes influences culturelles… Mais ici, avant tout, «on prend le temps», explique une interlocutrice de la région. «Cela vient peut-être du Bärndütsch, notre langue locale, qui est un peu plus lente que les autres parlers régionaux… Ici, s’accorder le temps d’écouter les autres, mais aussi de veiller à équilibrer sa vie privée et professionnelle, est précieux.» Ralentir, s’écouter, prendre du recul sur une situation: n’est-ce pas là justement le but de toute rencontre, qu’elle soit professionnelle ou personnelle? Berne possède ce sens de la rencontre.


Contacts:

Bern Convention Bureau, tél.: 031 328 12 60, bern.com/fr/business

Interlaken Congress & Events, Tél: 033 827 62 00, interlaken-congress.ch/en

Tourisme Bienne-Seeland, tél. 032 329 84 86, bienne-seeland.ch

Made in Bern, tél. 033 300 33 05, madeinbern.com/fr/business