Soins signatures

Le nec plus ultra du soin: trois adresses de qualité à Paris

Lors d’une escapade à Paris, il est bon parfois de faire une pause, pour soi. Voici trois adresses qui proposent les soins les plus fins: des massages signature taillés sur mesure, qui durent entre une et deux heures

Les palaces sont porteurs de mythes, à la hauteur des célébrités et des têtes couronnées qui les ont fréquentés. En se rendant dans ces lieux, c’est un peu de leur histoire que l’on s’approprie. C’est surtout un confort, un accueil, une politesse dont on profite, l’espace de quelques heures.

L’une des activités les plus agréables dont on peut jouir dans un palace, c’est de se rendre au spa lors d’un rendez-vous où l’on s’en remet aux mains des esthéticiennes ou des masseurs. Dans ces endroits coupés de toute réalité, on prodigue des soins uniques que l’on ne retrouve dans aucun spa traditionnel.

■ Soin de légende au Ritz

Le spa Chanel possède une vue imprenable sur la légendaire piscine du Ritz à l’esthétique baroque dans laquelle on rêve de plonger. A l’étage, les cabines portent chacune un numéro cher à l’histoire de Gabrielle Chanel. La No 5 bien sûr, mais aussi la 18 ou la 2.55 du nom du sac emblématique de la marque qui a vu le jour en février 1955.

Le Grand Soin, qui porte bien son nom, dure de deux à trois heures et commence par un jus de pomme agrémenté de cannelle, et des questions. Ce que l’on pense de sa peau, ce que l’on attend du soin, à tout niveau. L’esthéticienne est à notre écoute dans une cabine aux parois à la décoration inspirée des fameux paravents de Coromandel dont Gabrielle Chanel avait parsemé sa suite au Ritz ainsi que ses appartements particuliers du 31, rue Cambon. Tous les sens sont sollicités lors de ce soin, le premier étant le regard.

Lorsque la technicienne aura défini les produits les plus propices aux besoins de notre peau et de notre esprit, ne subsistera qu’une suite de manipulations destinées à nous faire oublier le temps qui passe, et tout le reste.L’une des particularités principales du soin Chanel est le massage de quarante minutes, une pure volupté qui, généreux, s’étend au cou, au décolleté, aux bras et au cuir chevelu. L’autre particularité est l’utilisation de techniques de fasciathérapie. Les fascias sont ces fines membranes qui enveloppent et protègent la structure du corps, muscles, organes et articulations.

Du bout des doigts, par tapotements et effleurements d’une précision de dentellière, l’experte lit les messages invisibles que lui renvoie le corps, repère les zones de tensions et peu à peu les soulage. Les traits se détendent doucement. Le flux des pensées s’apaise.Le soin se termine avec la pose du masque au collagène fabriqué dans une matière curieuse qui ressemble à une hostie et qui a été spécifiquement développé pour le spa Chanel. L’esthéticienne le dépose sur le visage et le fait fondre avec une lotion appropriée aux besoins de la peau. Et tandis que le masque est posé, la technicienne propose de faire un massage: mains ou cuir chevelu.

A la fin du rituel, elle ôte le masque, qui se soulève comme un film.La séance se termine par une mini-
leçon: comment appliquer son sérum, sa crème de jour et son contour des yeux. Avant de repartir, petite séance de maquillage. Face au miroir, le teint possède un éclat nouveau, le grain de peau est affiné, le visage repulpé. Un cocktail de fruits et de légumes vient mettre un point final à cette expérience, ce beau voyage autour de soi.

La signature: la beauté des lieux, grâce à ces panneaux de Coromandel en bois recouverts de feuilles d’or ou d’argent. Le soin, ensuite, et la technique inspirée de la fasciathérapie, qui a une action sur le corps mais aussi sur l’esprit. Le résultat: une peau réhydratée et lumineuse. Et la phase finale: on ne vous laisse pas repartir sans un léger maquillage et entrer en beauté dans sa journée, ou sa soirée.

■ L’effet papillon au Meurice

Le spaValmont n’est pas situé en sous-sol mais à l’étage. Un lieu où l’on cultive le secret. Il faut commencer par trouver l’ascenseur, bien à l’abri des regards, juste après le restaurant.

Les portes s’ouvrent sur un espace baigné de lumière. Une invitation à mettre sa vie entre parenthèses et se laisser happer par le calme immarcescible du lieu. En été, quelques soins sont prodigués sur la terrasse privative. Mais en hiver, on aime à se calfeutrer derrière des murs bleu glacier et le décor épuré dessiné par l’architecte Charles Jouffre.

L’espace d’une ou deux heures, il s’agit de se déconnecter de tout.
Des blocs de cristal comme des glaçons géants longent des murs vert d’eau en harmonie avec le packaging de la marque suisse (lire 20). Dans la salle de repos, un hammam et un sauna accueillent les clients pour un moment de détente avant le soin. Les hommes sont plus que bienvenus dans cet espace intimiste et d’ailleurs, un rituel leur est dédié: le soin Monsieur M.Dans les cabines, le fauteuil chauffant épouse la forme du corps. Un doux cocon pour un soin Vitalité des Glaciers qui va durer une heure et demie.

Le rituel Valmont, c’est un programme conçu comme une chorégraphie. Il comprend les phases traditionnelles du démaquillage et de l’exfoliation, mais ce sont les textures des produits – voluptueuses, dotées d’un léger parfum floral frais – et la gestuelle qui font son unicité.
Les massages et modelages s’effectuent grâce à des gestes particuliers appelés «mouvements papillon». Inspiré du vol du gracieux lépidoptère, l’enchaînement précis d’effleurages et de pression rythme l’entier du soin, comme si les mains dansaient sur le visage. Sous l’effet du flux et du reflux, les tensions s’évaporent. Et fatalement, on s’endort.

Vient le moment de l’application du fameux masque au collagène, une signature de Valmont. Très frais de prime abord, il réveille les endormies avant qu’elles ne replongent dans une douce torpeur, tandis que l’esthéticienne se livre à un massage des mains, des pieds, ou du cuir chevelu. Si ce n’est déjà fait, il est temps de s’abandonner.A la fin du soin, le regard que l’on porte sur soi dans le miroir est plus bienveillant. Parce que le résultat est une évidence: la peau est visiblement repulpée, hydratée, tonique. Le teint est plus clair. On le dirait illuminé de l’intérieur. Magique.

La signature: la haute technicité du soin, la texture voluptueuse des produits, le protocole avec ce gracieux mouvement papillon qui rythme l’entier du soin et qui a un effet de drainage. Pour finir, le célèbre masque au collagène développé par les laboratoires Valmont, que l’on peut aussi acheter pour prolonger chez soi les bienfaits du soin.

■ Rituel sur mesure 
au Royal Monceau

Direction le sous-sol, au cœur d’un espace immaculé décoré par Philippe Starck. Derrière des voiles blancs se dissimule la piscine de 28 mètres de long. Rubens aurait sans doute été sensible au lieu et l’aurait peuplé de créatures d’une sensualité folle.

Mais revenons au soin My Blend Youth Synergy. Il a été mis au point par le Dr Olivier Courtin Clarins afin de répondre aux exigences de la peau en évolution continue. Elle n’est pas la même en été qu’en hiver et ne subit pas les mêmes agressions à Genève qu’à Paris, en plein pic de pollution comme en janvier dernier.

Le soin qui dure une heure est précédé d’un diagnostic très précis: type de peau, aspect, taches, manière de se nourrir, environnement, médication, allergies, les informations sont entrées dans un logiciel baptisé My Skin Diag qui, après avoir analysé toutes les données, définit un bilan des besoins précis de la peau à un moment donné. La technicienne choisira une parmi quatre crèmes de base à laquelle elle ajoute plusieurs boosters spécifiques (il en existe cinq) pour faire son mélange sur mesure, mettant l’accent sur l’antistress, l’anti-âge, les rougeurs, le confort, la fermeté, etc.Sur un lit chauffant, le programme commence par une activation de la lymphe, puis l’esthéticienne prépare le démaquillant qu’elle monte comme une crème chantilly.

Après un double peeling – gommage puis exfoliation à l’acide glycolique, vient le moment le plus agréable: le massage, alternance de lissages et de mouvements de modelage. Et pour finir, l’utilisation de la technique de cryothérapie My Cryothech, une sorte de minifer à lisser, glacial, que la technicienne passe sur la peau et qui réveille, tonifie. Coup d’éclat immédiat.

La signature: l’aspect sur mesure du soin et l’utilisation de nouvelles technologies comme la cryothérapie. On se sent unique et ça fait un bien fou.

Publicité