Un jour, une idée

A Neuchâtel, l’empire des sens olfactifs

Flacon & Molécule est un lieu dédié au monde des odeurs et du parfum d’exception, où le sens olfactif révèle tous ses prodiges

Parquet ancien et moulures au plafond, c’est dans un appartement classé dans la vieille ville de Neuchâtel que se nichent les grands crus des artisans parfumeurs sélectionnés par Emmanuelle Grau-Bretin. Designer olfactif au parcours atypique – elle a d’abord travaillé en tant que médecin en Suisse et dans la mode en Italie – elle y accueille toute personne désireuse de profiter d’un diagnostic olfactif.

«Ça sent le chimique»

«Les clients me racontent souvent que tout se ressemble dans la grande distribution, que ça sent le chimique, qu’il est difficile de trouver une senteur qui se démarque, alors que la parfumerie que je défends est à la fois beaucoup plus sophistiquée et plus simple. Travailler autour de deux ou trois matières premières pour trouver un parfum avec de la personnalité est suffisant.»

Comme une évidence, elle vaporise donc un parfum signé Violet, une maison française fondée en 1827 tombée dans l’oubli, mais qui vient d’être relancée par trois jeunes parfumeurs passionnés d’histoire. «Leur dernière création s’appelle Tanagra. Ode à la grâce féminine, on y retrouve l’iris pour le côté noble, le bois de cèdre qui enveloppe en douceur et le freesia qui amène de la fraîcheur.»

Des collections de Jul et Mad à la griffe milanaise Masque, ces marques confidentielles se distinguent par une approche totale, jusqu’au-boutiste. «Ces parfums ne peuvent pas être en vente libre, ils ont besoin d’être racontés», lâche cette diplômée de l’école de parfumerie Cinquième Sens, qui imagine également des identités olfactives pour des marques.

«Je crée des fragrances pour une entreprise, pour un lieu particulier mais aussi des objets de communication olfactive tels que la papeterie ou la céramique. L’année dernière, j’ai collaboré avec une fondation luttant contre la déforestation en leur proposant un atelier olfactif durant lequel les participants étaient invités à sentir et reconnaître les matières premières de la forêt avant de créer leur propre parfum de forêt: plus boisé, plus vert, plus feuillu, plus automnal, plus printanier.»

Et de poursuivre: «J’ai aussi reçu des demandes, de la part d'hypnothérapeutes, pour des ateliers touchant à la physiologie olfactive et plus précisément au lien entre odeur, émotion et mémoire. Comment fonctionne l’épithélium olfactif? Quel est le trajet cérébral d’une molécule odorante? Comment le sens olfactif se développe, vieillit ou peut s’exercer? C’est vaste et passionnant. La stimulation olfactive concerne les œnologues jusqu’au domaine médical, où elle est employée pour aider les personnes qui ont perdu la mémoire suite à des accidents.»


Flacon & Molécule, rue du Bassin 8a, Neuchâtel, tél. 079 617 65 93, e-mail: info@flaconetmolecule.com.


Retrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée». 

Publicité