Un jour, une idée

Niels Rodin signe un nouveau gin

Le «couturier» d’agrumes vient de lancer Fleur bleue, un spiritueux qui mêle genièvre, yuzu et framboise, de couleur azur violacé

Une bouteille élégante fabriquée à Venise, le graphisme sobre de Sara Thom, la couleur bleutée d’une potion d’amour: voilà Fleur bleue, la nouvelle création signée Niels Rodin. C’est la quatrième collaboration avec la maison Morand, et sa couleur s’obtient grâce à la macération de la fleur de pois et, petite ruse de mixologie, vire au rose au contact du tonic. Aux arômes de genièvre viennent s’ajouter la gourmandise de la framboise valaisanne et la subtilité du yuzu, fruit fétiche de l’agrumiculteur vaudois.

Sa passion débute en 2009 lorsque, à côté de son emploi dans la banque, Niels Rodin plante son premier yuzu dans son ancien appartement à Gland (VD). En autodidacte il étudie avec avidité en puisant toutes les informations sur les agrumes disponibles en ligne et s’amuse à produire sa première recette, un limoncello à base de yuzu au lieu de citron. Ses amis adorent, les commandes fusent, jusqu’à le pousser à ouvrir son entreprise et à transformer sa cuisine en laboratoire.

Des merveilles avec du yuzu

Depuis, il a poursuivi ses explorations et marié le yuzu avec de l’huile d’olive, de la moutarde fine, du chutney aux figues ou du vinaigre de coing. «Pour moi, le yuzu a été une révélation, un ovni dans le monde des agrumes. Bourré de goût, il a une saveur volatile qui se marie à merveille avec des mets crus et frais.» Si ses découvertes sont à disposition des clients privés, c’est avant tout les grands chefs étoilés romands qui font appel aux saveurs exotiques défendues par le néo-botaniste.

Dans ses serres à Borex, Niels Rodin cultive et importe des fruitiers rares, teste des hybridations en collaboration avec des instituts de recherche internationaux. Dans ce jardin d’Eden, la goyave croise la fraise, la lime le kumquat, mais on y trouve aussi une mangue qui a un délicat goût de banane. Parmi les 150 variétés végétales figurent aussi le citron rouge, la mandarine sanguine, le citron caviar avec ses billes croquantes et acidulées, et la main de Bouddha, un citronnier sauvage à la chair ferme comme une pomme que le maître des lieux aime râper sur un risotto juste avant de le servir.


Gin Fleur bleue, 350 ml, 40% vol., 40 fr. «Agrumes d’ici et d’ailleurs», le blog de Niels Rodin sur Letemps.ch. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité