Un jour, une idée

Nikin, pour des cadeaux vert forêt

Deux jeunes Argoviens ont lancé cette marque de «streetwear» dont le concept est simple et écoresponsable: chaque achat sponsorise la plantation d’un arbre

Cet hiver, la fièvre acheteuse se fait frileuse. Après la révolution du «Green Friday» de la fin novembre, nombreux sont ceux qui aspirent aussi à zapper les achats de Noël. Ou alors à remplir leur hotte de cadeaux locaux, durables et écoresponsables. Nikin coche toutes ces cases. Le slogan de cette jeune marque argovienne, qui propose des pulls, des bonnets ou encore des thermos? «Tree by tree»: pour chaque article acheté, un arbre est planté.

Certificat de «planteur»

Le concept est celui de Robin et Nicholas, deux amis de longue date originaires de Lenzburg (AG). En 2016, le premier, alors étudiant en design industriel séjournant au Canada, s’inspire des forêts locales pour imaginer un élégant logo en forme de pin. Le second se dit que ça aurait fière allure sur un bonnet. Et c’est autour d’une bière qu’ils imaginent associer deux domaines a priori antithétiques: mode et reforestation.

Comment ça marche? Sur chaque vente de Nikin, un dollar est envoyé à One Tree Planted, organisation américaine à but non lucratif spécialisée dans la plantation d’arbres autour du monde – un dollar, c’est ce que coûte l’achat d’une pousse, sa mise en terre et son entretien. «L’organisation décidera de la zone où sera planté l’arbre, en fonction des besoins et des projets en cours, majoritairement en Amazonie, détaille Robin. Nous tendons à rendre la traçabilité la plus claire possible.»

Chaque acheteur reçoit, après l’achat, son certificat de «planteur». Mais, question de cohérence, toute la communication s’effectue par e-mail et l’envoi des produits vise un bilan CO2 neutre. «D’autant que la plupart de nos fabricants se trouvent en Europe, ce dont nous sommes très fiers», ajoute Robin.

Durable accessible

Le style Nikin est à l’image de l’esprit: un streetwear confortable, aux lignes sobres et aux teintes naturelles. Et, surtout, abordable. «En Suisse, un t-shirt en coton organique coûte facilement dans les 50 francs. Nous, nous voulions rendre le durable accessible, notamment en réduisant les marges, souligne Robin. Nous ne prétendons pas être parfaits sur toute la ligne, mais espérons plutôt inspirer les gens à consommer autrement.»

Et le message porte. Trois ans après son lancement, la marque commence a se faire un nom et, sur le site, le compteur affiche plus de 360 000 arbres déjà plantés. On est tenté d’en rajouter un sous le sapin.


Nikin, Tree by Tree, Sägestrasse 46, Lenzburg (AG), tél. 062 561 10 01; Pop-Up Store, Geroldstrasse 23/23a, Zurich, lu-je 10-19h, ve-sa 11-20h; ou vente sur internet. Retrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité