C’est un vin primeur qui rêve de connaître le même succès que le beaujolais nouveau. Depuis 1995, chaque troisième mercredi de janvier, le chasselas Non Filtré est présenté à Neuchâtel dans une ambiance de fête populaire. L’affaire est reconduite le lendemain à La Chaux-de-Fonds, preuve qu’en matière de vin, au moins, le Haut et le Bas sont capables de se tendre la main. Dans le millésime 2012, il est fidèle à la tradition: joyeux, ludique et rafraîchissant. Les 120 000 litres de cette spécialité cantonale (8% de la production de chasselas) seront éclusés en quelques mois: trois quarts dans le canton, 20% en Suisse alémanique et le solde dans le reste de la Romandie.

Un vin primeur, c’est aussi le premier indice qui permet de juger un millésime. Chaude et humide, avec une forte pression de l’oïdium et du mildiou, l’année 2012 a été compliquée à gérer. Malgré ces conditions difficiles, Dimitri Engel propose un très joli Non Filtré, issu d’une vendange seine et peu abondante. «Il a fallu beaucoup bosser à la vigne, souligne le vigneron-encaveur de Saint-Blaise. En juillet-août, on se demandait ce qu’on allait bien pouvoir vendanger.»

Le Non Filtré 2012 de Dimitri Engel présente une robe trouble et laiteuse, signe d’une mise en suspension des lies effectuée juste avant la mise en bouteille. Le nez est moyennement expressif, avec des arômes de tilleul et de banane – un clin d’œil au beaujolais nouveau. La bouche est fraîche et fruitée, avec un gaz carbonique bien présent, et une structure en dessus de la moyenne. Un vin qui en redemande, gourmand et festif, compagnon idéal pour l’apéritif.

A la tête d’un domaine de 4,8 hectares, Dimitri Engel représente une référence pour le chasselas. Il propose trois variations du cépage en plus du Non Filtré: un vin classique, Les Plantées, qui a remporté le Mondial du chasselas 2011; l’Invisible, issu de vieilles vignes et élevé en barrique; et enfin l’Espiègle, un mousseux qui a remporté le premier prix dans la catégorie «vinification spéciale» lors de l’édition 2012 du Mondial du chasselas. La confirmation d’un talent évident.

Où l’acheter? Dimitri Engel, rue Daniel-Dardel 17, 2072 Saint-Blaise. Tél. 032 753 29 46. www.engel-vins.ch. Prix: 10,30 francs.