Qui n’a jamais eu droit à un sirop grenadine Morand pendant que les adultes buvaient l’apéro? Ou goûté les versions poire ou abricot qui mettent en valeur les fruits du terroir valaisan? Etablie à Martigny depuis 1889, la distillerie a régalé des générations de familles romandes avec sa gamme traditionnelle représentée par un papillon sur les étiquettes.

Souhaitant proposer des contenants plus contemporains, l’entreprise familiale vient d’achever une refonte totale du design. La conception artistique a été confiée à Karim Merzoug, graphiste né à Martigny qui a tracé ses dessins entre la Suisse et les Etats-Unis. Ce dernier a misé sur une typographie dynamique et colorée, un graphisme qui met les caractères en mouvement, ainsi qu’une bouteille aux formes biseautées qui rappellent le verre à eau traditionnel.

«Morand et ses sirops sont ma madeleine de Proust. J’ai en mémoire les odeurs de poire provenant de la distillerie voisine de la cour d’école et bien sûr les sirops sur les terrasses de la Place Centrale», note le créateur, qui s’est inspiré d’icônes du design suisse des années 50 pour donner à ce virage esthétique un élan moderne tout en gardant un ancrage dans la tradition. Les étiquettes sont pensées comme des affiches: vives, colorées, ludiques et joyeuses.

Sirops de charme

«Nos sirops font partie de l’environnement familier et familial des Suisses. Nous leur donnons aujourd’hui une esthétique qui ajoute au plaisir d’apprécier leur bon goût l’envie de les montrer, relève Jean-Pierre Morand, administrateur délégué. Gageons ainsi que les Bons Sirops Morand se fraieront ainsi une place dans les bars et coffee shops romands les plus tendance, mais aussi en Suisse alémanique où nous sommes peu présents.»

En attendant le remplacement total des bouteilles d’antan dans les points de vente, trois nouvelles recettes rafraîchissantes – yuzu, melon et orange sanguine – sont d’ores et déjà disponibles dans les beaux contenants. «Nous pensons qu’avec l’engouement gastronomique pour l’agrume jaune, le succès de notre sirop à la pastèque et le goût acidulé apprécié des papilles suisses, ce trio sera pile poil dans l’air du temps», estime Fabrice Haenni, directeur de la Distillerie Morand.


Distillerie Morand, aussi sur InstagramRetrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».