Tout a commencé sur Instagram. A la faveur des algorithmes, je vois surgir un selfie de Nicolas Formichetti, l’ex-styliste de Lady Gaga, célèbre pour avoir affublé la pop star d’une robe exclusivement composée de morceaux de viande. Face à son miroir, le quadra pose dans un saisissant pantalon à volants vert flamboyant, top assorti. Avec sa surface simplifiée, réfléchissante, comme sculptée à partir d’un ballon, la tenue semble irréelle. Et pour cause: elle n’existe pas dans le monde physique. Il s’agit d’un vêtement numérique, d’un filtre apposé sur une photo grâce à des logiciels d’effets spéciaux. Celui-ci est signé Tribute Brand, jeune marque spécialisée dans la «cybermode sans contact».

Lire aussi: Kevin Germanier: «J’ai besoin de la matière»