Chaque semaine de l'été, «Le Temps» enfile son maillot et se plonge dans l'onde qu'il déniche en Suisse romande. Avec le récit de ces lieux où l'élément aquatique est roi.

Retrouvez tous les articles de cette série

Avec ses palmiers, ses bâtisses Belle Epoque, son quai qui s’étire d’un bout à l’autre de la ville et ses artistes qui viennent depuis des lustres y fredonner leurs chansons, Montreux a le pouvoir de nous projeter ailleurs. Dans un espace-temps où musiciens, feux d’artifice, curry vert sur les enrochements ou champagne les pieds dans l’eau sont les fils conducteurs des étés heureux. Celui-ci s’écoule sans la foule et les concerts. Mais pas sans la joie. Montreux, cette année, nous invite à célébrer autrement cette Dolce Riviera.

Pour apporter une réponse inédite à la crise et à l’annulation de plusieurs rendez-vous phares, l’ensemble des acteurs touristiques et culturels de la région a imaginé en un temps record un concept d’accueil original sur le thème de la dolce vita avec l’aide de l’agence Trivial Mass. Jusqu’à septembre, Montreux, Vevey et La Tour-de-Peilz vont prendre des allures de stations balnéaires. «On a par exemple créé plusieurs accès à l’eau. De grandes plateformes en bois montées sur les enrochements avec échelle et transats rendent possibles, de manière inédite, les baignades et bains de soleil dans les centres-villes», détaille Christoph Sturny, directeur de Montreux-Vevey Tourisme.

Rives animées

En parallèle, des concerts ou des spectacles gratuits de stand-up vont aussi rythmer les soirées sur une scène éphémère dans les jardins du Montreux Palace. «Les places sont évidemment limitées pour assurer la sécurité du public. Ces événements intimistes visent à soutenir les musiciens et humoristes suisses qui n’ont pas pu se produire durant ces derniers mois», précise le responsable.

Du côté du restaurant Les Voiles de la Rouvenaz, une nouvelle terrasse a été construite au-dessus de l’eau, offrant un point de vue sur le lac dans la ligne de mire du coucher du soleil. Massimo Tarozzi y propose plusieurs plats labellisés «Slow Food», mais aussi des spécialités du Léman comme une bisque d’écrevisses sauvages.

Et pour clore l’expérience de la Dolce Riviera sans perdre le lac des yeux, une bulle transparente est posée sur la terrasse de l’Eurotel Montreux, en partenariat avec le projet Hôtel mille étoiles lancé par Suisse Tourisme, qui rassemble une cinquantaine de chambres en Suisse à la situation exceptionnelle, toutes avec vue sur la voûte céleste. Si la pollution lumineuse urbaine et sonore gâche un peu la nuit rêvée, on s’émerveille au lever du jour, face aux grands pins et à l’immensité de cette eau calme et limpide. Pour mieux y plonger, juste après.

www.dolce-riviera.ch