Le premier signe qui ne trompe pas, c'est le nombre de jeunes designers de mode alémaniques qui ont postulé pour participer à la finale du cinquième concours de mode organisé par le magazine romand Femina. Signe que cette compétition réservée à de jeunes stylistes mais ouverte au grand public* est en train de se forger une aura nationale.

Le deuxième signe qui en dit long, en matière de glamour et de crédibilité, c'est que la guest star du défilé-concours de ce soir sera le duo de designers français Marithé & François Girbaud. Ces deux-là ont donné au denim ses lettres de coolness dès les années 80, en faisant redescendre le jean dans la rue, en le libérant de son académisme amidonné (influence streetwear ou workwear), tout en sophistiquant à l'extrême le traitement de sa matière.

Avoir pour président du jury les pionniers d'un style qui a marqué les années 90; savoir, surtout, que le lauréat gagnera un stage auprès du duo et se familiarisera avec la vie d'une vraie entreprise, qui vend du rêve mais surtout de vrais habits sur 3000 points de vente, voilà qui fait du Podium Femina l'un des deux prix de mode crédibles - et cool - de Suisse. Au regard de l'enflure des défilés qui ne servent que de cache-misère à des opérations marketing, c'est plutôt bien joué.

Cette année, l'Ecole des arts appliqués/décoratifs de Genève sert de principal vivier à la compétition (Anne-Kathrin Stähli, Joëlle Konate et Sokhna Cissé), à côté de grandes écoles européennes (Lilla Wicki issue de Saint Martin's; Eliane Hakizimana, Julien Choffat et Cindy Belet), de l'école de mode de Bâle (Cornelia Peter & Nicole Müller, Mathias Jaquemet) et de celle de La Chaux-de-Fonds (Manon Kündig).

Podium Femina de la mode, ce soir 1er nov. à l'Auditorium Stravinski, Montreux, dès 20h30.

Défilé Globus, défilé concours et défilé Marithé & François Girbaud puis after lounge party. Entrée: 30 francs. Ticketcorner, Fnac, http://www.podiumfemina.ch