Un jour, une idée

Portuguese Brothers, et c’est tout le Portugal qui envahit Genève…

Les Portuguese Brothers proposent des casse-croûtes typiquement lusitaniens et hautement réconfortants

Imaginez-vous flâner dans le grand marché coloré de Barcelos, dans le nord du Portugal, et avoir envie d’une pause rapide au comptoir d’une tasca, petit restaurant typique et populaire. Vous vous laissez tenter par une bifana, des escalopes de porc, très fines, marinées puis cuites dans la bière et servies dans un sandwich. On en mange dans tout le Portugal, mais elles ne se ressemblent jamais vraiment, car, comme dans toutes les recettes emblématiques, chacun y va de sa version.

La bifana des frères Etienne et Gregory, tenanciers des Portuguese Brothers, est particulièrement goûteuse, mais quand vous les interrogez pour en savoir un peu plus sur leur secret maison, les bouches se ferment derrière la barbe et le silence règne dans la pièce. Mais en tout cas, la marinade traditionnelle est composée de vin blanc sec, de jus de citron, de laurier, de paprika et d’ail.

Maintenant, fermez les yeux. Vous sortez d’un bain dans l’eau glaciale de l’océan Atlantique sur la côte portugaise, vous courez vous envelopper dans votre serviette de bain lorsque vous percevez un petit creux causé par l’exercice, et c’est à ce moment que doit apparaître un marchant ambulant ou un bar de plage vous proposant les incontournables acras de morue, mais aussi des rissoles à la viande ou aux crevettes.

Alors on ouvre les yeux, on sort du Rhône cette fois, et l’on croque dans un cachorro des Portuguese Brothers, ce hot-dog de volaille agrémenté de mayonnaise, ketchup, feuille de salade et grains de maïs, et également de croustillants oignons frits, de petites frites allumettes… On y est, plus besoin de vacances.

Mais continuons le voyage et allons fêter le prochain solstice d’été en plongeant dans les festivités de la São João, le saint le plus vénéré de Porto, qui met toute la ville en fête. Dans la rue, vous pourrez mordre dans un prego no pão, littéralement traduisible par «clou de pain». Dans du papo seco, ce pain portugais très moelleux car préparé avec des flocons de farine de pommes de terre, sont servies des tranches de viande de bœuf accompagnées de fromage.

Si l’envie vous prend, vous pourrez également goûter le caldo verde, un savoureux bouillon vert au chou cavalier qui se déguste souvent accompagné de rondelles de saucisson et de pain. Depuis la fin de 2018, The Portuguese Brothers proposent tous ces mets ravigotants et dépaysants à Genève. Le Portugal sur le pouce.


The Portuguese Brothers, boulevard Carl-Vogt 39, Genève, lu-di 10h30-14h30 et 18-22h. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité