Si une dégustation à l’aveugle décidait du sort de la présidentielle américaine, Barack Obama l’emporterait haut la main. Le président sortant possède un millier de bouteilles dans la cave de sa maison de Chicago, dont de nombreux vins californiens. Sa collection comporte peut-être un flacon de Profile, le plus suisse des vins de la Napa Valley. Produit par le domaine Merryvale, propriété de la famille Schlatter, originaire de Vevey, le millésime 2008 a été noté 96 sur 100 par Robert Parker. «Le plus beau vin jamais produit par le domaine», estime le célèbre critique.

Situé à Santa Helena, Merryvale a été racheté en 1991 par Jack Schlatter. L’entreprise est désormais dirigée par son fils, René, qui a épousé la fille d’un vigneron vaudois, Laurence Grognuz. Depuis 2006 et la construction d’une nouvelle cave écologique, les vins sont séparés en deux entités distinctes: Merryvale, qui concentre les vins haut de gamme (environ 100 000 bouteilles par an), et un nouveau «brand», Starmont (800 000 bouteilles par an).

Vendu 175 dollars aux Etats-Unis (160 francs), Profile marie cabernet sauvignon (80%), petit verdot (13%), malbec (6%) et cabernet franc (1%). Levé vingt mois en barriques, il allie structure, concentration et complexité. Dans le millésime 2008, il présente une robe encre. Le nez est exubérant, sur des arômes de cassis, de compote de mûres, de cacao, d’épices et une note toastée. La bouche est ample et dense, avec une texture soyeuse et des tanins mûrs qui portent le vin dans une très longue finale. Un vin à la suavité maîtrisée, idéal pour accompagner un gibier.

Merryvale propose une gamme très homogène de vins solaires et puissants. Un style qui divise, en particulier pour le chardonnay, ample et boisé dans le millésime 2010. Sa séduction ostentatoire rebute les adeptes du «less is more» («moins, c’est plus») – j’en suis, je l’avoue –, qui préfèrent les chardonnays bourguignons tendus et minéraux. Entre les deux camps, une ligne de fracture très nette, comme entre démocrates et républicains.

Où l’acheter? Les vins de Merryvale sont importés par le Baur au Lac à Zurich (www.bauraulacwein.ch). Le millésime 2008 est disponible uniquement en magnum (1,5 l) au prix de 395 francs. Les autres chroniques sur www.letemps.ch/vinotheque