Après une période d’anxiété généralisée durant le semi-confinement, Dimitri Delcourt et David Hodgetts ont voulu proposer une expérience liée à la contemplation. Respectivement directeur artistique et responsable du développement, ils ont créé un projet à la fois in situ et virtuel, mettant en valeur le travail de musiciens genevois en mal de scènes où s’exprimer. AudioGenese juxtapose ainsi un lieu genevois et un morceau de musique d’une vingtaine de minutes.

Chacun des huit lieux genevois choisis a constitué le point de départ de la réalisation d’une piste de musique composée par un artiste contemporain. Initialement prévues jusqu’au 15 septembre, ces installations sont finalement accessibles jusqu’à la fin du mois. Le sésame pour profiter de ce trésor musical est bien évidemment le QR code qui se trouve sur le site internet de la manifestation et qui est également affiché sur le banc blanc installé sur place. Grâce à une application web, on s’octroie donc un petit concert via smartphone avec la ville comme toile de fond.