Un jour, une idée

Des purées valaisannes maison pour petits gourmets

Alex, chef d’un restaurant de Sion, propose des mets artisanaux en sachets sous vide, alternative pratique aux petits pots industriels

Dans le placard de tous les jeunes parents, il y a des kilos de couches, des piles de grenouillères… et des montagnes de petits pots. Mais si les étalages de supermarché regorgent de ces collations colorées pour bébés, un coup d’œil aux étiquettes suffit souvent à couper l’appétit.

«Rien de frais, des contenus gélatinés, c’est affolant!» constatait Alexandre Carruzzo, restaurateur valaisan, peu après la naissance de sa fille il y a deux ans. Aux manettes de son restaurant en vieille ville de Sion – simplement nommé Alex – il décide donc de profiter des heures creuses et de sa cuisine équipée pour concocter des purées faites maison. Son idée? Les mettre sous vide et les congeler, afin de faciliter leur stockage sans pour autant dénaturer les aliments.

Coup de pouce

Très vite, sa femme lui suggère de développer l’idée et, à l’automne 2017, naissent Les purées d’Alex: un large assortiment de purées artisanales, élaborées sans additifs ni conservateurs et à base de produits frais, locaux et de saison. Présentés en sachets individuels, il suffit de les plonger dans une casserole d’eau pour qu’ils soient prêts à la dégustation. «L’idée est de donner un coup de pouce aux parents qui n’ont pas le temps de cuisiner eux-mêmes, notamment quand le congé maternité prend fin.»

Validées par une diététicienne agréée, les recettes comme les quantités sont adaptées à la tranche d’âge: dès 4 mois, la carotte, la courge ou le poireau se mélangent à la pomme de terre. A 6 mois, la purée se fait plus épaisse et intègre du bœuf, de la truite et même des herbes aromatiques. Et dès 9 mois, il s’agit de vrais plats coupés finement, aux saveurs variées. Car, pour Alexandre Carruzzo, pas question de sous-estimer les papilles de bébé. «Je souhaitais faire de la vraie cuisine, car c’est à cette période qu’on développe les goûts de l’enfant. Et comme ça, les adultes peuvent finir le plat!»

On fait son marché sur le site internet et l’on va récupérer les précieux mélanges le lendemain directement au restaurant. Et pour éviter de faire d’éternels allers-retours, Alexandre Carruzzo propose un assortiment pour le mois contenant une trentaine de sachets. «J’ai même un client genevois qui repart en train avec sa glacière!»

Et si par hasard la route vous donnait un petit creux, vous pourriez toujours vous attabler en salle, où les suggestions de viande et de poisson du chef – pour adultes, cette fois – se déclinent dans un décor de bistrot authentique et épuré.


Les purées d’Alex, restaurant Alex, rue de Conthey 13, Sion, tél. 079 882 66 86. Retrouvez tous les articles «Un jour, une idée».

Publicité