«L’ikigaï a plus que jamais sa place dans notre vie, si l’on considère la notion telle que la conçoivent les Japonais. Il ne s’agit pas pour eux de partir en quête du job parfait ou des relations idéales, mais de réaliser que la perfection est déjà là, au cœur de notre vie. Cette conception est issue du zen, et l’on pourrait la résumer ainsi: il faut accepter de commencer petit, pour retrouver la joie que procurent les choses simples. Pour cela, en premier lieu, lâcher prise et être dans l’ici et le maintenant, afin d’arriver à être en union avec ce qui nous entoure.