Un jour, une idée

A la (re)découverte des métiers d’art

L’ambition des «Journées Européennes des Métiers d’Art» est de permettre au plus grand nombre d’approcher ces artisans et leur univers. La manifestation gratuite se décline en 2016 dès la mi-avril en Suisse romande

Un peintre en décors, un sculpteur, une sellière, un verrier, une mosaïste, une courtepointière, un bottier, une restauratrice de livres; autant de métiers différents exercés par des artisans qui partagent la même passion du geste. Tous disposent de savoir-faire d’exception, acquis patiemment auprès de leurs maîtres, perfectionnés au fil du temps à l’abri des regards, dans leur atelier. Raison pour laquelle le grand public – bien souvent – les connaît peu, alors que l’intérêt pour l’artisanat ne cesse de croître.

L’ambition des «Journées Européennes des Métiers d’Art» est ainsi de permettre au plus grand nombre de (re) découvrir ces artisans et leur univers. Manifestation gratuite créée en 2010 en France et lancée pour la première fois deux ans plus tard en Suisse romande, elle se décline en 2016 dès la mi-avril dans plusieurs cantons: Genève, Vaud, Jura et – pour la première fois cette année – Neuchâtel.

Aller à la rencontre d’artisans qui consacrent leur vie à œuvrer pour l’authenticité et la qualité, c’est découvrir des métiers vivants – bien que parfois menacés – et très diversifiés qui appartiennent au patrimoine de toute une région. Architecture, art floral, bois, cuir, luminaire, mode, pierre, terre, textile ou encore verre; énumérer les secteurs – regroupant pas moins de 200 métiers différents! – ressemble à un inventaire à la Prévert.

Autant de bonnes raisons d’aller à la rencontre de trésors méconnus et pourtant si proches.

www.journeesdesmetiersdart.ch, 15 au 17 avril (GE et VD), 23 au 24 avril (JU), 22-24 (NE)

Publicité