Il est vrai que cette saison est l’une des moins appréciées, voire des plus redoutées. L’hiver est rythmé par des phénomènes météo difficiles à gérer pour le corps humain: manque de lumière, froid, humidité… Des éléments que celui-ci considère comme nuisibles à notre survie, ce qui génère la production d’hormones liées au stress. C’est l’état dans lequel nous nous trouvons naturellement de novembre à mars. Pour apprécier cette saison et la rendre plus «joyeuse», il faut travailler sur trois points qui sont indissociables les uns des autres.