Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

Mode

La revue des détails à la hausse (et des horreurs à la baisse)

Baromètres pratiques des tendances observées à Milan, en plus des détails illustrés page de gauche.

Baromètres pratiques des tendances observées àMilan, en plus des détails illustrés page de gauche.

Les cols roulés. Le plus cool: le col roulé fin que l’on porte sous la chemise comme dans les années 1970. C’est le détail facile à adopter de Milan, pratique. Couleur: blanc ou gris mastic. Du coup, les cravates que l’on porte pour le plaisir (et pas celles qu’on noue par obligation), elles qui étaient si nombreuses ces dernières saisons, s’effacent.

Moins de cravates donc. Pour ses adeptes ou ses victimes: la cravate reste fine, maigre (comme dans la série TV Mad Men). Préférer les motifs carreaux ou pois au sempiternel modèle noir. Le nœud pap se maintient.

Les cuirs de couleurs. Les porte-documents brun orange brûlée ou rouge lie-de-vin. Les chaussures aux reflets bleu profonds (Tod’s), rouges (Marni), verts (Bottega). Une manière d’éclairer le gris qui domine la garde-robe.

Le militaire. Mais un peu foutraque.

Le pantalon de cuir. Omniprésent. Du coup, le pantalon cargo ou le chino sable qui servent, cet hiver-ci, à décontracter la tenue, ont quasi disparu. Avis!

Les éléments qui font campagne, qui donnent une allure gentleman aux champs. Et qu’on ajoute par-dessus le costard. Ex.: la parka matelassée courte, de laquelle dépasse la veste du costume.

Les motifs placés, uniques. Et naïfs. Deux dinosaures brodés sur un pull de laine (Jil Sander). Un renard peint et cousu sur le plastron d’une chemise (Burberry Prorsum).

Les moutons retournés et autres sherlings. Mais couleur marron, cette fois.

Le pantalon à pinces. Mais qui épouse quand même bien la cuisse. Formes carottes: non. Sarouel, leggings: oui.

Les pièces bi-matière. Pantalon mi-cuir, mi-jean. Etc.

Les motifs classiques masculins. Pois. Carreaux. Pied-de-poule. Mélangés (veste à carreaux, chemise à carreaux, cravate itou; ou chemise à pois et cravate à pois).

Le grand manteau (voir le montage photo ci-dessus). Souvent porté sur les épaules, comme une cape. Laquelle fait son apparition chez Dolce & Gabbana.

Le sac à la hausse: la serviette que l’on porte sous le bras. D’une manière générale, les sacs maigrissent. L’influence des fourres à iPad, plates et minces comme des lames, sans doute.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a