Un jour, une idée

Sur la route du pain brioché au homard

Lancé sur les routes genevoises en février, The Gentleman Lobster cuit minute ce fruit de mer, importé congelé du Canada, à la plancha. C’est Benjamin Pierrot qui cuisine, qui conduit et qui klaxonne

Comme dans le Maine. Ou dans un club de plage des Hamptons, où il serait servi avec un verre ou deux de Sauvignon Blanc, le pain brioché garni de chair de homard tiède est l’un des meilleurs du genre. Classique. Avec juste sa mayonnaise maison, de l’estragon, un peu d’échalote et de sauce citron. Un sandwich chic, à manger désormais sur le bitume genevois. Au gré de l’emplacement du jour d’un nouveau food truck peint en rouge. Rouge homard, obviously.

Lancé sur la route en février, The Gentleman Lobster cuit minute ce fruit de mer, importé congelé du Canada, à la plancha. En plus du «Docker» mentionné plus haut, le crustacé est proposé en version «Asiatique» enrichi d’oignons cébettes, chou chinois et sauce mayonnaise wasabi, ou «Beef and lobster burger» avec, en plus du homard et une sauce cocktail, un steak haché de bœuf, du bacon, des tomates et de la confiture d’oignons. Le tout servi avec des frites maison, une salade verte ou la fameuse coleslaw américaine (chou cru râpé et carotte baignant dans une sauce yogourt), suivi d’une pannacotta ou une mousse au chocolat, faits maison tous les deux. Ancien contrôleur financier reconverti dans la restauration, parisien d’origine, Benjamin Pierrot est désormais au volant et à l’arrière de son camion, quand il n’est pas sur les marchés aux légumes, pour démocratiser ses homards, du Parc des Chaumettes à la Place de Hollande, en passant par l’Avenue de l’Amandolier. On le suit. Yummy.

www.the-gentleman-lobster.com

Publicité