Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Des combinaisons de thé pour tous les goûts.
© DR

Un jour, une idée

A la rue des Etuves, à Genève, on essaie un nouveau thé

Lemoncha ambitionne de rendre le thé aussi populaire que le café. Ouvert mi-juillet, l’adresse propose de multiples recettes inspirées du fameux «bubble tea» taïwanais

En arrivant à la rue des Etuves, près du quai des Bergues à Genève, on remarque d’abord la file d’attente. Des jeunes filles amatrices de culture japonaise ou coréenne côtoient des curieux consultant la carte qui passe de main en main. Après quelques minutes, les clients peuvent entrer dans une arcade au rez-de-chaussée d’un ancien bâtiment. Bienvenue chez Lemoncha, où la décoration industrielle mêle le béton et le bois avec des touches cuivrées. Accrochés au mur, une vue de Taipei et des sinogrammes rappellent l’origine du bubble tea, imaginé à Taïwan dans les années 80.

C’est en Chine, que les gérants Niels et Boris découvrent la boisson. Ce dernier explique: «Je voyais ces échoppes qui vendaient à l’emporter des jus et des thés simples, mais très bons.» L’idée germe alors d’adapter la formule en Suisse. En 2014, leurs études terminées, ils se lancent dans l’aventure. Pendant trois ans, le duo ne compte pas ses heures, économise et apprend l’art du thé. Chaque détail est pensé, de la communication sur les réseaux sociaux au stockage des produits et jusqu’au mur derrière le comptoir, recouvert de milliers de pièces de monnaie.

Garanti frais

Chez Lemoncha, chaque thé – six sortes sont proposées – est infusé au moment de la commande, ce qui prolonge le temps d’attente. Mais les patrons tiennent à cette fraîcheur: «Nous avons testé de nombreuses recettes et nous ne pouvions pas transiger sur le goût.» Le concept consiste à choisir son thé (nature, aux fruits, au lait) et la garniture, notamment les fameuses boules noires de tapioca. Pour s’adapter au palais de chacun, le sucre est dosé selon la convenance.

Les différentes options se retrouvent sur une carte qui peut sembler complexe. «On sait que le menu n’est pas très intuitif, on travaille dessus pour le simplifier.» Mais les fondateurs aiment aussi à orienter leurs clients et à détailler chaque ingrédient. Il faut dire que Lemoncha a ouvert quelques jours seulement après la fin des travaux de la boutique. «A l’inauguration, 300 personnes sont venues, c’est une journée que je n’oublierai pas», raconte Niels face à ce succès inattendu.


Lemoncha, rue des Etuves 15, Genève, tél. 022 940 94 94, lu-me 11-19h, je 11-20h30, ve 11-19h30 et sa-di 11-18h.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a