En carafe

Sassi Grossi 2016, Gialdi Vini

Ce merlot tessinois emblématique porte le nom d’une célèbre bataille du XVe siècle. Taillé pour la garde, il présente beaucoup de finesse dans le millésime 2016

C’est une icône de la viticulture tessinoise. Lancé en 1986 par Feliciano Gialdi, le Sassi Grossi (pour «grosses pierres») est un des premiers merlots à avoir été élevés en barrique dans le canton. Il a hérité son nom de la bataille de Giornico, plus connue au Tessin sous le nom de battaglia dei Sassi Grossi: en 1478, une petite troupe de Confédérés venus d’Uri était parvenue à mettre en fuite l’armée du duc de Milan en la bombardant de pierres et d’arbres.

Issu de vignes de Biasca et Giornico, dans le Sopraceneri, le Sassi Grossi a connu son 30e millésime en 2016. Vinifié par Fred de Martin depuis 2001, c’est un merlot de caractère, taillé pour la garde. «Nous faisons de longues macérations de dix à quinze jours et un élevage de quatorze mois avec 80% de fûts neufs, précise l’œnologue du domaine. Ces dernières années, nous avons réduit la chauffe des barriques afin de limiter les arômes fumés-toastés.»

Cette volonté transparaît dans le séduisant millésime 2016, moins structuré que le 2015, année plus chaude. Le Sassi Grossi séduit par sa fraîcheur et son fruit (myrtilles, cassis, framboises), son élevage maîtrisé et ses tanins de belle maturité bien qu’encore serrés. Un vin à oublier trois ou quatre ans en cave avant qu’il ne délivre tout son potentiel, comme le montre année après année la dégustation d’anciens millésimes dans le cadre de l’association Mémoire des vins suisses.

Où l’acheter?

Gialdi Vini, via Vignoo 3, 6850 Mendrisio (TI)

gialdi.ch. Prix: 48 francs

Publicité