Ces derniers mois, on a découvert le plaisir de fabriquer son propre pain. De faire pousser des tomates sur son balcon. De tricoter. Ou peut-être de décorer des gâteaux à l’effigie de super-héros. Pour prolonger cet élan, Matière Brute invite les amateurs de beaux objets à pousser les portes d’une dizaine d’ateliers romands.

Cette nouvelle structure souhaite mettre l’accent sur le savoir-faire local et faire découvrir l’univers artisanal au plus grand nombre à travers des ateliers d’initiation de métiers ancestraux tels que coutelier, maître horloger ou modiste chapelière. «L’idée est qu’en poussant la porte d’un atelier le participant puisse imaginer être dans la peau d’un créateur. En quelques heures, il a la possibilité de façonner un objet de ses propres mains, puis de repartir avec», explique Marie-Laure Gally, fondatrice, elle-même fascinée par le charme des ateliers.