Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Beaucoup de charme chez les Kalbfuss à L’Etivaz.
© DR

Un jour, une idée

S’offrir une nuit sans se ruiner dans un chalet du XIXe à L’Etivaz

Accueil chaleureux, bâtisse de charme, sérénité garantie: il n’en faut pas plus pour prendre la direction de ce village près de Château-d’Œx

Trois chambres, une au rez-de-chaussée et les deux autres dans les combles, deux salles de bains et un coin détente: bienvenue chez les Kalbfuss! Si leur chalet construit en 1890 offre un charme inimitable, les rénovations successives l’ont rendu particulièrement confortable. Monsieur est charpentier-menuisier de métier: autant dire qu’il a veillé au respect des parties historiques de la bâtisse, et les finitions trahissent un goût prononcé pour les détails, même infimes. Ainsi les anciens planchers se sont transformés avec bonheur en tables, lampes et autres lits parfaitement ouvragés.

Les chambres bénéficient d’une entrée privative, ce qui permet aux hôtes de passage comme à la famille d’accueil de conserver leur intimité. Mais Anne-Christine et Nicolas s’avèrent charmants, et leurs conseils sur la région particulièrement avisés: il serait dommage de s’en priver! A noter, pour les gourmands, que la fabrication d’authentiques et délicieux bricelets n’a plus aucun secret pour la maîtresse des lieux, et que son mari maîtrise avec maestria la confection des fameux tavillons qui font la beauté et l’originalité des toits de la région.

Un paysage de carte postale

La route serpente quelque peu depuis L’Etivaz, village bien connu des amateurs pour son fromage, premier produit alimentaire suisse – excepté le vin – à obtenir en 1999 l’appellation d’origine contrôlée (AOC), devenue AOP depuis. L’avantage? Cela permet aux visiteurs d’admirer le paysage de carte postale en toute quiétude, les véhicules empruntant ce tracé n’étant pas nombreux. La nature s’avère ici somptueuse, tout comme la vue sur les sommets environnants, et la tranquillité impressionnante.

Quant aux activités possibles dans la région, elles ne manquent pas. Les sentiers balisés sillonnent les pâturages, fléchés été comme hiver, pour le plus grand plaisir des randonneurs à pied, en raquette ou à peau de phoque. Certains établissements de L’Etivaz font par ailleurs visiter leurs caves d’affinage et la désalpe attire, l’automne venu, les amateurs de folklore local. Sans compter que les stations de Château-d’Oex, de Rougemont et de Gstaad se situent à quelques encablures seulement, offrant de nombreuses possibilités de loisir complémentaires.

Une étape bien agréable dont on ressort revigoré!


Le Blancsex, Famille Kalbfuss, route du Blancsottet 5, L’Etivaz (VD), tél. 026 924 47 64 ou 078 829 45 40, de 35 à 45 fr. la nuit p/pers., petit-déjeuner 10 fr., enfants gratuit jusqu’à 9 ans, tarifs dégressifs dès la 3e nuit, repas sur demande.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a