Il y a ceux qui la consultent pour lire l’heure, quand l’œil ne dévie pas vers un smartphone, et il y a ceux qui la regardent en réponse au fameux «principe de plaisir» cher à Sigmund Freud. Pour tous ceux qui appartiennent à la seconde catégorie, et ils sont étonnamment de plus en plus nombreux, il y a tout lieu de se réjouir. Un nouveau monde est en plein essor: le second marché horloger. Autrement dit, le marché des montres d’occasion et celui des modèles certifiés, les CPO (ou Certified Pre-Owned). Produit d’occasion par excellence, la montre est une alternative de choix à tous ceux pour qui une montre neuve est hors de portée budgétaire.