Leurs aventures ont bercé notre enfance. On a collectionné leurs figurines ou leurs cartes à jouer, on a retapissé de posters à leur effigie les murs de notre chambre d’adolescent. Mignons ou drôles, poétiques ou malfrats, admirables ou détestables, les personnages mythiques de cartoons et les héros de films cultes s’invitent sur les cadrans de montres destinées à des amateurs qui n’en ont pas tout à fait fini avec l’enfance. La tendance «kidult» n’aurait-elle pas épargné l’horlogerie? Truffées de références à la pop culture, ces montres un brin régressives soufflent un sérieux vent d’insouciance sur les poignets tout en s’inscrivant dans l’imaginaire collectif.