Un jour, une idée

Tartegnin va accueillir le deuxième Mondial de la fondue

Le 2e concours planétaire de fondue a lieu ce samedi sur La Côte vaudoise. Ouvert à tous, le concours présidé par Philippe Chevrier vise à désigner le plus réussi des caquelons fumants

Certains la jugent inratable. D’autres rient de leurs déboires de fondues trop épaisses, trop coulantes ou pire: trop avinées… Les plus confiants ont leurs trucs bien à eux, et peu importe la recette figurant sur le sachet. C’est à ces as du remuage que le championnat du monde de préparation de la fondue au fromage s’adresse. Ouverte à tous, la deuxième édition de cette biennale prévue ce samedi à Tartegnin, sur La Côte vaudoise, invite les talents culinaires et les amateurs des traditions suisses à communier sur le thème.

Il n’y aura pas là que les gens du cru. «On peut compter sur une présence européenne, avec des participants au concours d’origine belge, française, portugaise et même anglaise. Nicolas Bideau, de Présence Suisse, sera sur place avec une équipe de tournage. Ils réaliseront un clip sur la journée pour la promotion de la suissitude à l’étranger», explique Stéphane Jayet, vice-syndic de ce petit village au cœur des vignes, avec vue panoramique sur le lac Léman et les Alpes.

Les concurrents professionnels et amateurs devront cuisiner une fondue au fromage pour quatre personnes (réchaud et caquelon leur sont fournis), avec 50% de Gruyère AOP au minimum, complété par des fromages de leur choix et quelques ingrédients autorisés: fécule de pomme de terre, farine, poivre, kirsch ou autre alcool de distillation, vin, bière, cidre, moutarde, ail, bicarbonate de soude, jus de citron. Le jury présidé par Philippe Chevrier les dégustera toutes avec le même pain et les évaluera selon cinq critères: goût, apparence visuelle, consistance, homogénéité et impression générale.

En parallèle au concours, des animations et ateliers feront jubiler les âmes patriotiques à coup de saveurs du terroir et traditions locales, des Milices vaudoises aux tambours et fifres de Merula, à Lausanne, en passant par le cor des Alpes, du yodel, des Guggenmusiks, des lanceurs de drapeau et des démonstrations de lutte suisse. Des artisans tiendront des stands tout au long de la journée dans les ruelles du village et dans les caves ouvertes. A goûter en passant, la Hot Fondue, une baguette chaude que l’on remplit du divin mets. Pour manger en marchant derrière la fanfare.


Mondial de fondue, Tartegnin (VD), samedi 18, 10-21h.

Publicité