Un jour, une idée

Tata Harper, le plus glamour des cosmétiques naturels, débarque à Genève

On attendait avec impatience son arrivée en Suisse. C’est au Melrose que l’on peut désormais s’initier à l’univers de cette marque née dans une prairie du Vermont, aux Etats-Unis

Tout en haut d’un immeuble discret du quartier des Eaux-Vives, le loft du Melrose s’est tissé depuis sa création un réseau d’adeptes du bien-être et de la beauté, dans une ambiance intimiste, plutôt chic, avec juste ce qu’il faut de bohème pour en faire un lieu qui sort de l’ordinaire genevois. Le décor est riche de papier peint, plantes vertes, meubles chinés, vaisselle d’Asie, sur fond de béton ciré.

Conçu comme un centre de vie holistique, il conjugue cours de yoga, Pilates fusion, core barre, coaching personnalisé, coiffure et même des consultations ou ateliers de taromancie, d’astrologie et de grapho-psychologie. Plusieurs soins du visage et du corps sont prodigués dans les deux cabines en attique. En plus de la marque parisienne Codage, connue pour ses sérums aux bienfaits ultra-ciblés, le lieu travaille depuis quelques semaines avec Tata Harper Skincare, la plus glamour des marques de cosmétiques dits naturels. En plus du soin visage rajeunissant à la carte, les produits sont en vente sur place.

Lire aussi: Au sommet du bien-être, à Genève

Créée dans une ferme de 500 hectares dans le Vermont nord-américain par Tata Harper, une jeune mère de famille colombienne, elle repose sur l’idée essentielle que les femmes n’ont plus à sacrifier leur santé avec des cosmétiques aux ingrédients controversés pour se sentir belles. Les soins sont bios haut de gamme, 100% naturels et non toxiques, tout en assurant des résultats visibles, des textures agréables et des huiles essentielles enivrantes.

Le soin du visage d’une heure mêle nettoyage, massage et masque. Il peut être complété par un massage Kobido. «Notre thérapeute est la seule à s’être initiée à la version authentique de cette technique japonaise ancestrale anti-âge, précise Mélissa Schlemmer, directrice du Melrose. Le vrai Kobido est plus qu’un massage du visage, c’est un art traditionnel qui demande une grande rigueur, tout comme la cérémonie du thé. Il agit en profondeur au niveau des muscles, comme un lifting naturel.»


Le Melrose, ruelle du Couchant 11, Genève, tél. 022 342 42 50, lu et ve 11-15h, ma et me 11-20h, je 8-20h, sa 10-13h, di 10h30-13h.

Publicité