Un jour, une idée

Le temple du whisky se trouve à Carouge

Au cœur de la cité sarde, on peut déguster le plus grand assortiment de Suisse romande

Une série de fauteuils au design seventies, qui semblent provenir d’un aéroport allemand, contrastent avec les cadres rustiques encadrant des gravures d’animaux, un morse par exemple. Le mammifère marin a été élu, avec humour, emblème de la maison, et, loin de sa mer du Nord natale, baigne maintenant dans les effluves de blues et de rock progressif s’échappant des microsillons des vinyles ici omniprésents. C’est dans cette ambiance bon enfant et raffinée que nous retrouvons le deuxième plus grand assortiment en whisky de la Suisse, juste derrière l’ultrachic hôtel Waldhaus am See, à Saint-Moritz (GR).

Plus de 700 bouteilles

Inauguré en 1975 par Francis Pellaz, tenu aujourd’hui par son fils Stanislas, le Bar du Nord arbore une collection de plus de 700 bouteilles, un choix presque perturbant pour une première dégustation. Parmi la constellation de nectars dorés qui font belle figure sur les étagères, se nichent des bouteilles vintage comme Convalmore ou Glen Albyn, distilleries disparues au milieu des années 1980 après avoir atteint le statut de quasi-culte pour les amateurs.

Une virée en Ecosse:  Dans les Highlands, le whisky ou la vie

On y rencontre également des distilleries à l’histoire particulière, comme Bruichladdich sur l’île d’Islay, qui a pu renaître de ses cendres grâce à un groupe de passionnés qui a repris et relancé la production en ranimant avec beaucoup de soin le matériel d’origine comme la cuve de brassage à ciel ouvert et les fameux alambics en forme d’oignon, très élancés. Cette brasserie unique met la tradition et le terroir à l’honneur mais prend la liberté d’innover avec un design avant-gardiste pour la conception de leurs flacons.

Avec Octomore, leur création la plus emblématique, elle atteint un sommet en proposant le whisky le plus fumé existant sur le marché. Un record qui n’est pas vain si l’on considère que cette île balayée par les embruns marins est mondialement connue pour son malt séché grâce à sa fameuse tourbe qui confère aux breuvages leurs notes fumées, terreuses et iodées.

Pas seulement d’Ecosse

Si l’Ecosse, berceau du whisky, a été depuis toujours étape de pérégrination pour la famille Pellaz, le choix s’étend bien évidemment aux autres grands producteurs de whisky comme l’Irlande et les Etats-Unis, sans oublier le Japon. Il suffit donc d’une gorgée pour se retrouver à Brooklyn avec les notes intenses de Widow Jane, jeune distillerie fondée par un ancien ingénieur aérospatial, et arriver dans le verre suivant à Chichibu, au pied du mont Buko dans les «Alpes» nipponnes.

Plein de sensations à éprouver, donc, en dégustant sur place ou en emportant son flacon de paradis chez soi, car le Bar du Nord fonctionne désormais aussi comme une boutique de whisky.


Bar du Nord, bar et boutique de whisky, rue Ancienne 66, Carouge (GE), tél. 022 342 38 20 et 078 793 62 45, lu-ve dès 17h, sa dès 21h. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité