Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Trajectoire peu commune que celle de Martin Rihs.
© DR

Un jour, une idée

De la terre à l’alambic, en direct de la Broye fribourgeoise

Additionnez une distillerie atypique et un propriétaire qui ne l’est pas moins, et vous obtiendrez un élixir aux dahlias!

Poire à Botzi, prune, pomme, cerise; voilà quelques-uns des fruits cultivés par Martin Rihs dans ses vergers. Depuis quelques années déjà, ils donnent des eaux-de-vie et des liqueurs appréciées bien au-delà des frontières fribourgeoises. Des classiques du genre complétés par des produits qui le sont beaucoup moins. Eau-de-vie de pomme de terre et d’orge notamment, qui, pour cette dernière, se décline en version aromatisée aux dahlias, avec une fleur qui n’entre en jeu qu’à la fin d’un long processus.

Une fleur aux arômes délicats

«L’orge est cultivée par mon meilleur ami en vue de la transformer en alcool après une première distillation. J’y ajoute 22 ingrédients naturels – baie de genévrier, cardamome, réglisse, fenouil, lavande, menthe, zestes d’agrumes et bien d’autres encore – avant de laisser infuser trois à quatre jours. La deuxième distillation peut alors avoir lieu, à l’issue de laquelle des pétales de plusieurs variétés différentes de dahlias viennent apporter leurs arômes délicats à la préparation», précise l’alchimiste. Ainsi naît le Dahlia’s Delight, pour le plus grand bonheur des amateurs de cocktails et autres mixologistes à la recherche de produits pointus et à la personnalité bien marquée.

Visites et ateliers

Lorsqu’on questionne Martin Rihs sur son parcours professionnel, il éclate d’un rire généreux, avant de s’exclamer: «C’est une longue histoire!» Il a en effet été tour à tour enseignant, gestionnaire d’entreprises en difficulté, avant de devenir agriculteur, arboriculteur et enfin distillateur. Une trajectoire peu commune, il est vrai, qu’un verger alors mal en point en termes de gestion a contribué à faire basculer. Car avant de s’occuper des arbres fruitiers, Martin Rihs a été appelé par le précédent propriétaire pour redresser la barre du domaine. Un domaine qu’il finira par racheter, convaincu de son potentiel.

Des visites de la distillerie ainsi que des ateliers permettant la réalisation de son propre distillat sont organisés (de 10 à 18h). De nouvelles vocations vont naître!


Belmont Fruits, route de Belmont 74, Montagny-la-Ville (FR), tél. 026 660 10 91.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a