Pour une fois, voici une exposition où l’on peut toucher les œuvres. Chez ArteFactory, espace dans le quartier populaire des Pâquis à Genève, les visiteurs déploient ces tissus accrochés au mur pour en découvrir les histoires. Certaines s’avèrent plus immédiates et déchiffrables au premier regard, comme les personnages sensibles et fantasques créés par le trait de la fameuse illustratrice Albertine. Toutefois, la plupart des motifs recèlent des anecdotes plutôt sibyllines.

Le patchwork bariolé et joyeux de Zac Guimaraes (ci-contre) représente sa propre transposition de l’imagerie médicale. Pour ces dessins appartenant à sa série Constellations cellulaires, il s’est inspiré des multiples examens médicaux auxquels il a dû se soumettre, fasciné par les images produites à partir des virus ou des bactéries qui logent dans nos corps.

En partant d’une série de photographies des «petits riens» – des détails quotidiens touchant son âme contemplative – Hélène Dufour (ci-contre) a immortalisé toutes les éraflures qu’elle voyait au sol, sur les routes et les chemins «raccommodés» au goudron. Elle a ensuite assemblé ces images sur son tissu, baptisé Art rue-pestre, preuve qu’on peut s’émerveiller aussi devant le bitume.

Alors que la plupart des motifs, créés selon différentes techniques, ont été imprimés à la fin du processus sur les tissus, certains artistes ont penché pour une réalisation entièrement à la main. Parmi ces pièces uniques, on trouve les dessins brodés de Cesare Bianchi ou les traits bleus tamponnés avec patience par Florence Widmer Garcia (ci-contre). Alors que, grâce au cyanotype, Nathalie Wetzel (ci-dessous) a laissé au soleil la tâche d’imprimer sa pièce en bleu.

Des créateurs de tous horizons, incluant aussi architectes, graphistes, céramistes, ont pris part à cet exercice collectif organisé par les curatrices Françoise Bridel (ci-dessous) et Anne Patry, dont la seule contrainte consistait dans la réalisation d’une étoffe lavable mesurant un mètre sur deux. Les exposer chez eux, les porter comme foulard ou y coudre un vêtement: aux visiteurs maintenant de s’approprier ces motifs à leur guise.


Le Comptoir des motifs: une installation-vente de tissus, ArteFactory, rue du Royaume 1, Genève, tél. 077 431 22 42, je-di 17-21h, jusqu’au 9 mai. Retrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».