Vous pouvez faire comme Diego Pazos. Fin août, le trailer vaudois a traversé les Alpes suisses en courant. De Vaduz à Montreux, il a parcouru 390 km et 23 000 m de dénivelé positif en 79 heures, dont à peine trois heures de sommeil. Mais vous pouvez aussi parcourir la Via Alpina à la vitesse d’une personne normalement constituée. En marchant. C’est ce que vous propose le livre publié cet été par les Editions Helvetiq, Via Alpina. La traversée des Alpes suisses en 20 étapes.

Tout est dit dans le titre. Ne reste plus qu’à plonger dans les détails. Signé par le rédacteur en chef de Terre & Nature, Alexander Zelenka, et principalement illustré par un de ses journalistes, Clément Grandjean, ce livre pratique se découpe, donc, en 20 parties. Toutes ont été parcourues par un ou une des journalistes de la revue hebdomadaire.

Lire aussi: La randonnée, ce marathon psychologique

Pour les marcheurs romands, la première étape est un classique: de Montreux aux Rochers-de-Naye. Treize kilomètres, 1650 m d’ascension, un point culminant à 2042 m. Une échappatoire possible à Caux. Pour chacune de ces 20 balades, on trouve des données techniques, un profil topographique, les sommets visibles. Mais aussi un descriptif et des conseils. Parfois pratiques, parfois gastronomiques, parfois subjectifs.

Sur ce tronçon mythique – «la Route 66 des randonneurs», nous assure-t-on en introduction, les balades s’annoncent somptueuses (là aussi, c’est subjectif). Comment ne pas se réjouir, par exemple, de relier Kandersteg à Griesalp et de faire connaissance avec le glacier de Blümlisalp? Ou de découvrir les sentiers glaronais, uranais ou obwaldiens que l’on ne connaît que trop peu de ce côté-ci de la Sarine?

Les auteurs préviennent toutefois: ce livre sert de boîte à idées, mais il ne se substitue pas à une préparation, du bon sens et une certaine condition physique. Dans les dernières pages intitulées «Making of», on apprend par exemple que la plus longue journée de marche a duré seize heures.

Lire également: La Suisse, ce paradis jaune

Le livre est sorti en juin et l’on ne vous en parle que maintenant. Mais il n’est pas trop tard. Les photographies réunies dans cet ouvrage suffisent à motiver n’importe quel randonneur. Et ce début de mois de septembre s’annonce clément. Alors on vous le conseille: allez l’acheter. En courant s’il le faut.


«Via Alpina. La traversée des Alpes suisses en 20 étapes», Ed. Helvetiq, 2020. Retrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».