Un jour, une idée

Tremper les lèvres dans un vrai matcha à Lausanne

Un couple vient d’ouvrir Marutcha, le premier salon de thé japonais de la ville

Situé juste au-dessous du Conservatoire de musique, le Marutcha (maru pour «cercle» et tcha pour «thé» en japonais) dévoile un nouvel horizon vers l’Empire du Soleil-Levant à Lausanne. Au-delà des sushis, sashimis et compagnie… Car l’art de vivre japonais sublime aussi le moment du thé. Avec le même soin dans la qualité des ingrédients, la même rigueur dans la préparation et le service.

C’est ce que veulent transmettre David Herel, anciennement chez Uchitomi qui a vécu en Chine et au Japon, et sa femme Tomoko, professeure de japonais. En partie grâce au financement participatif, ils viennent d’inaugurer le premier salon de thé japonais. Dans ce petit espace de neuf places, le matcha est à l’honneur. Cette poudre de thé vert battue au fouet en bambou est servie dans ses arômes les plus purs. Et se décline en spécialités chaudes ou glacées: matcha au lait, matcha à l’orange et matcha d’Uji, qui provient de la ville du même nom en banlieue de Kyoto. Il est même proposé dans un chocolat chaud pour y apporter une note d’amertume et mettre en valeur la saveur particulière du cacao.

La carte propose aussi des thés verts bios en vrac, dont du sencha (un classique que les Japonais boivent tous les jours), du genmaicha (coupé au riz et moins caféiné) ou encore de l’hōjicha (un thé torréfié dont les saveurs boisées évoquent le café). «Quand nos clients commandent un thé, ils ont droit sans supplément à autant d’infusions qu’ils souhaitent de la même tasse. La seconde est la meilleure, parce que les feuilles sont réhydratées après s’être ouvertes une première fois», explique David Herel.

Pour aider la clientèle à patienter, le couple propose de l’affogato au matcha, une boule de glace vanille et haricots rouges, noyés sous une infusion corsée de matcha. Mais aussi des monaka, pâtisseries en forme de têtes d’animaux, à base de gaufrettes et farcies à la pâte de haricots. Tout est présenté dans des pièces fabriquées par le céramiste japonais Toshi Takeuchi. A moins de préférer l’option à l’emporter.


Marutcha, rue de la Grotte 4, Lausanne, tél. 021 521 37 65, lu-ve 10h-18h.

Publicité