Un jour, une idée

Les trésors des abeilles catalanes se trouvent aussi à Lausanne

Un petit magasin propose des miels rares aux senteurs méditerranéennes et d’autres produits apicoles bienfaisants

Une devanture aux couleurs d’abeille, un espace aux allures de ruche: le petit magasin au centre de Lausanne porte bien son nom. La Ruche catalane a le parfum méditerranéen du massif des Guilleries, entre la côte et les Pyrénées, et le soleil du Sud dans les pots de miel sur ses étalages-alvéoles. Eucalyptus aux nuances ambrées, oranger flavescent, thym doré, chêne caramel… En tout, une douzaine de sortes, avec des spécialités comme le miel d’arbousier, antiseptique qui soulage l’asthme, ou le romarin cru qui calme la gorge, les ulcères et le stress.

Sans aucun traitement

«Chez nous, le miel ne subit aucun traitement, il est filtré, chauffé à 28 degrés et garde toutes ses vertus. Le cru est non chauffé, pour les puristes», explique Toni Ollé, gérant de La Ruche. Le Catalan affable partage volontiers son savoir en avouant qu’il est devenu passionné du miel… par amitié.

En pleine crise, un ami apiculteur de troisième génération pensait jeter l’éponge. Toni Ollé l’encourage et part vendre ses miels en Europe. Après quatre ans d’allers-retours entre le rucher catalan et les foires en France, il se rapproche de la Suisse et voit ses ambroisies appréciées au marché de Noël d’Epalinges. La décision sera prise d’installer La Ruche à Lausanne, pour le grand bonheur des amis du miel rare.

Convaincre les abeilles…

«Il y avait 400 ruches en 2010 et 1200 maintenant, se réjouit Toni Ollé. Les miels monofloraux sont notre spécialité, avec des propriétés et des goûts bien distincts, mais plus difficiles à obtenir.» Imaginez, en effet, qu’il faut convaincre les abeilles d’aller se nourrir uniquement de la bruyère blanche, riche en fer, tandis qu’elles préfèrent les champs de colza à quelques kilomètres de là…

Dans le massif des Guilleries, les apiculteurs Jordi Morato et Judit Sanglas connaissent bien le goût de leurs abeilles et savent reconnaître à vue et à l’odeur si la récolte peut être considérée comme monoflorale. Leur miel de bruyère est un bonbon qui chassera la fatigue d’hiver avec les fleurs du printemps catalan.


La Ruche catalane, miels et produits apicoles, 
12, rue Caroline 12, Lausanne, lu et me-ve 8h-18h30, 
ma 8h-15h, sa 8h-17h30, www.laruchecatalane.com

Publicité