Trois questions à Nicolas Ghesquière

Parmi les quelque 550 invités, les amies de toujours étaient là. Charlotte Gainsbourg bien sûr, muse diaphane et tout en jambes. Catherine Deneuve aussi avait fait le voyage pour voir le deuxième défilé Croisière dessiné par Nicolas Ghesquière pour Louis Vuitton. Dans la file des personnalités souhaitant féliciter Nicolas Ghesquière, après le show: Zhang Ziyi, Michelle Williams et Kanye West. Après le temps des accolades, celui des questions.

Samedi Culturel: A chacune de vos collections, vous apportezune nouvelle lettre au vocabulaire que vous voulez créer pour Louis Vuitton. Mais après ce défilé, on a l’impression que vous avez dépassé la lettre Z. Est-ce votre sentiment?

Nicolas Ghesquière: Merci, c’est un très beau compliment. Cela fait deux ans: ce n’est finalement ni long ni court. J’y vais petit à petit, je teste, j’essaie, je découvre, je fais des propositions. Cette collection était très inspirante. C’est d’ailleurs le plus gros show que l’on ait fait jusque-là: il y a 51 passages. Je suis en train de poser une histoire. Rien n’est jamais gagné, mais j’établis des codes, je donne mon point de vue sur la marque Louis Vuitton. Je prends de l’espace.

Quels sont les plus importants de ces codes ?

C’est le savoir-faire, la manière dont sont faites les choses. Le luxe, c’est cela. Comment on peut transformer la matière. Certains tissus ressemblent à du cuir et le cuir à du tissu. La beauté de la fabrication et la façon dont on met en œuvre une idée nouvelle: chez Vuitton, la combinaison est parfaite.

Cette architecture moderniste représente un futur qui n’est jamais arrivé. La mode en revanche, est-ce imaginer un futur qui va advenir?

Oui, la mode est une projection. Cette maison est finalement devenue un monument. C’est intéressant de noter comment notre regard s’adapte, comment on se familiarise avec les choses. On s’éduque grâce à sa propre curiosité. La collection Croisière, à mes yeux, c’est comme une architecture, une exploration. Et j’adore l’idée de l’avoir associée à cette architecture qui fut aussi une exploration en son temps.