Les amateurs d’objets narratifs le savent bien. Les jolies choses, faites avec amour, qui reflètent un style et s’inscrivent dans une recherche créative, ont peu de chance de se trouver dans les grands supermarchés. Ils les flairent dans les boutiques indépendantes ou les concept store urbains qui misent justement sur ces collections spéciales pour se démarquer. Les marchés sont une autre piste. En voici un bon: le «Supermarket», qui se déroulera à Lausanne, dans le quartier du Flon sous la verrière de l’Atrium, le 29 avril de 11 heures à 18 heures. Une vingtaine d’exposants provenant de toute la Suisse romande seront présents. Le restaurant voisin Chez Moi préparera de quoi manger et boire. Et des DJ’s feront bouger la tête des passants.

Parmi les stands, des histoires, donc. Celles des chaussettes fabriquées en France qui osent afficher la couleur de The Sock Factory (30 couleurs, 60 modèles unis, bicolores et rayés). Celles des sandales minimalistes en cuir venues de Grèce de Shoppingtherapy. Des bijoux (Un je ne sais quoi, Alambre bijoux, Farewell sentinelle), les foulards de Horses&Cloud, les dernières collections de vêtements d’Hindi Bazaar et Laboratoire, les compositions végétales poétiques et les terrariums habités de Terraroom, les cosmétiques faits maison de La Potion, les papillons sous cloche ou sous cadre d’Atropos, les vêtements pour enfants confectionnés en Suisse de Silver Linings, mais aussi des sacs en cuir et des bonbons artisanaux.

A voir absolument: les illustrations encyclopédiques dépoussiérées de Lisa Voisard, les découpages revisités par Gang of Freya, le studio de design pluridisciplinaire de Juliette Sallin, illustratrice et designer textile, dont les tableaux ressemblent à des jungles de plantes affriolantes et de filles rêveuses, mettant en valeur la sensualité des rêves et la magie de l’univers. Ou encore la céramique, papeterie et autres objets néo rétro du Labo de Piwi. L’embarras du choix.

Le Supermarket, rue de Genève 17, Lausanne. Le 29 avril de 11h à 18h.