En carafe

Un conseil vin: Zwaa 2016, Ruedi Baumann & Michael Meyer

Lancé en 1994, le pinot noir des deux vignerons schaffhousois réunit deux terroirs aux caractères affirmés

C’est la cuvée de deux complices amoureux du pinot noir. Un mariage qui ne cherche pas à exprimer un terroir spécifique, mais l’union de deux caractères à la typicité affirmée. En lançant la cuvée Zwaa, en 1994, Ruedi Baumann, de Oberhallau, et Michael Meyer, de Bad Osterfingen, huit kilomètres plus au sud, ont initié un concept original, souvent imité depuis lors. «C’est avant tout une histoire d’amitié», précise le premier, qui propose cinq autres cuvées de pinot noir dans sa gamme.

Les deux pinots noirs ne sont pas assemblés une fois vinifiés. Les deux vignerons choisissent chacune des grappes sur leurs plus belles parcelles, les mêmes ou presque chaque année. Ils les vinifient de concert, avec macération préfermentaire à froid, cuvaison de quatre jours et élevage de quinze mois en fûts de chêne, dont une moitié de fûts neufs. Production en 2016: 6800 bouteilles, partagées à parts égales entre les deux vignerons.

«Nos pinots noirs et ceux de Michael sont très différents, souligne Ruedi Baumann. A Bad Osterfingen, le sol est léger et bien drainé. Les vins sont élégants et fruités. Les nôtres, issus de sols argilo-calcaires profonds et lourds, sont plus robustes et structurés. La réunion de deux caractères aussi différents est très intéressante.»
Dans le millésime 2016, le Zwaa est tout en élégance, avec un nez ciselé sur des arômes de baies des bois, de griotte et une fine note fumée. La bouche présente un joli volume sur les fruits mûrs, avec beaucoup de personnalité, un élevage bien intégré et une finale sur le fruit. Un très bel ambassadeur du canton de Schaffhouse.


Ou l’acheter? Baumann Weingut, Dorfstrasse 23, Oberhallau, Baumannweingut.ch. Prix: 39 francs.

Publicité