Un jour, une idée

Un duo pour un vrai repaire gourmand à Chêne-Bourg

Les très complémentaires Alain Figuet et Sylvain Lemetayer proposent quelques plats d’une carte diablement bien construite, en perpétuelle évolution afin d’intégrer les produits au meilleur de leur forme

Certains restaurants pérorent, trompettent et déçoivent alors que d’autres, bien plus discrets, méritent de sincères louanges. 2 Potes O’feu, établissement tenu comme on peut le deviner aisément par deux compères pour le moins expérimentés, fait indéniablement partie de la deuxième catégorie. De celle qui réconcilie avec le genre et pratique une approche authentique et sérieuse de la restauration.

Fines tranches de poulpe à l’huile d’olive de Crête et condiments, raviolis de gambas et émulsion de crabe vert, fricassée de ris de veau aux chanterelles, steak de thon albacore mi-cuit au feu de bois et vierge de légumes, arlette aux fraises de Cléry et crème légère à la vanille Bourbon; voilà quelques plats d’une carte diablement bien construite, en perpétuelle évolution afin d’intégrer les produits au meilleur de leur forme.

Alain Figuet et Sylvain Lemetayer se sont connus dans les cuisines du Tiffany à Genève, chacun bénéficiant déjà d’un solide parcours émaillé de très respectables maisons. Dans leur établissement de Chêne-Bourg, suivant les services, l’un et l’autre peuvent se retrouver côte à côte derrière le fourneau ou, au contraire, se séparer afin que l’un puisse œuvrer en salle. Parfaitement polyvalents, ils semblent trouver ainsi leur équilibre, sans risquer la moindre monotonie. A en juger par la qualité des plats, la formule fonctionne à merveille.

Les poissons s’avèrent sauvages, cuisinés à la demande entiers au feu de bois, la viande de bœuf rassise six semaines avant d’être apprêtée, la totalité des plats – de même que les fonds et jus – entièrement réalisés par le duo. Même la pâtisserie n’échappe pas à la sacro-sainte règle du tant usurpé «fait maison». La clientèle ne s’y trompe d’ailleurs pas et semble ravie de trouver là un vrai repère gourmand. Enfin, la carte des vins témoigne elle aussi d’un réel intérêt pour la qualité. Les vignerons qui y figurent, d’ici ou d’ailleurs, constituent des références plus qu’intéressantes.


2 Potes O’feu, rue du Gothard 16, Chêne-Bourg (GE), lu-ve midi et soir, sa soir, tél. 022 348 36 42.

Publicité