Un jour, une idée

Un loft, une terrasse panoramique et des vélos blancs à Nyon

Sur La Côte vaudoise, Frédéric Mydske et James Fry, à partir de 245 francs la nuit, assurent un bon équilibre entre une nuit dans une boutique-hôtel de luxe et un bel appartement Airbnb

Une malle en métal dans laquelle ranger sa bonne huile d’olive, une paire de baskets pour le jogging matinal et une bouteille de champagne jusqu’au prochain séjour. On la retrouve posée à l’entrée de sa suite avec un mot sympa de bienvenue… Inauguré il y a quelques jours, l’hôtel Base Nyon fait sourire, tant son scénario de nuitée est bien ficelé!

Une fois le sac de voyage déballé, direction la laverie pour lancer une machine, puis la salle de fitness au sous-sol. La suite se joue sur l’immense terrasse réservée aux hôtes et à leurs invités au sommet du bâtiment contemporain. Quitte à monter quelques plats qu’on aura préparés dans la cuisine de son mini-loft.

Aux murs de cette vaste pièce lumineuse, toutes les photos encadrées sont tirées de l’œuvre de l’instagrameuse» Valérie Schwass, 85 000 abonnés au compteur, invitée par l’hôtel à sillonner Nyon sur un des vélos blancs prêtés aux clients. Le choix des marques partenaires est parfait: le fabriquant de matelas Hypnos, sur lequel dort la reine d’Angleterre, Elisabeth II; la nouvelle marque allemande de cosmétiques Stop the water while using me, 100% naturels qui prône l’économie d’eau dans la salle de bains; ou encore la boulangerie Pâtachou, à Gland, qui fournit des Base Breakfast Bag bio.

Pas étonnant que ce projet d’hôtel-appartements ait été imaginé par un trentenaire et un quadragénaire cosmopolites, issus du monde immobilier, le Lausannois Frédéric Mydske et le Londonien James Fry. A partir de 245 francs la nuit, il assure un bon équilibre entre une nuit dans un boutique-hôtel de luxe et un bel appartement Airbnb. D’autres adresses suivront à Vevey, puis à Lausanne.

Base Nyon, rue Jules-Gachet, Nyon, tél. 022 361 36 36, www.basenyon.com

Publicité