Un t-shirt ou un legging qui se décomposent comme une peau de banane. Des rideaux qui finissent leur vie au compost et nourrissent une nouvelle génération de plantes pour la production de fibres naturelles. Des parkas imperméables et des collants soyeux qui se recyclent quasi à l’infini… Ce printemps, alors que les nouvelles collections gagnent les vitrines, l’écoresponsabilité est à l’honneur. Grâce à des technologies de pointe, des produits sans impact négatif sur l’homme ni l’environnement remplacent les matériaux synthétiques issus du pétrole, les teintures chimiques et autres composants controversés de nos vêtements.

Lire aussi: Les vêtements en plastique recyclé, une inextricable affaire (de fibres)