Geekologie

Une veste connectée signée Google et Levi's

La «Commuter Trucker Jacket» de Google et Levi’s vient d’être lancée aux Etats-Unis. Elle permet de commander son smartphone en effectuant différents gestes avec son bras gauche

Près de deux ans et demi se seront écoulés entre l’annonce du «projet Jacquard» – du nom de l’inventeur français du métier à tisser – et sa concrétisation. Depuis fin septembre, l’alliance entre Google et Levi’s s’est matérialisée avec le lancement, aux Etats-Unis, d’une veste connectée. Baptisé «Commuter Trucker Jacket», ce modèle se destine aux piétons, mais aussi aux cyclistes, qui veulent contrôler leur smartphone en effectuant quelques gestes simples à partir de sa manche gauche.

Le lancement de cette veste est logique: chaque semaine ou presque, un objet «hors ligne», tels un thermomètre ou une machine à café, se voit connecté à Internet grâce à l’imagination sans limite des développeurs. Sans que cela ne réponde toujours à un besoin, comme ont pu le constater les premiers médias américains qui ont pu tester cette «Commuter Trucker Jacket». Elle est vendue 350 dollars (l’équivalent de 340 francs environ) dans certains magasins aux Etats-Unis, mais aussi via Internet.

La veste en jean est irréprochable du point de vue purement vestimentaire. Des finitions parfaites, un tissu de qualité qui respire très bien, aucun souci à ce sujet. Le vêtement est avant tout prévu pour l’été et l’automne. Concernant la connectique, tout se passe sur, ou plutôt dans, la manche gauche. On y trouve en effet plusieurs petits capteurs, des circuits imprimés et un émetteur-récepteur sans fil Bluetooth que l’on attache à son habit. C’est par celui-ci que la veste va communiquer avec son smartphone, qu’il tourne sous Android – le système de Google – où que ce soit un iPhone. Une petite lumière bleue indique que sa batterie est suffisamment chargée.

Contrôle gestuel

C’est par des mouvements que son téléphone sera ainsi contrôlé. On peut tapoter sur sa manche, ou l’accessoire Bluetooth, pour passer au morceau de musique suivant, connaître l’heure, savoir quelle est la prochaine direction à emprunter – la veste se destine aux cyclistes en particulier – ou encore lire à haute voix un SMS reçu. Plusieurs commandes s’effectuent en passant simplement les doigts sur le tissu de sa manche gauche.

Le tout fonctionne à merveille, comme l’a par exemple constaté le site spécialisé The Verge. Les promesses sont tenues, mais l’utilité est toute relative, d’autant que les écouteurs de dernière génération permettent de plus en plus de contrôler son smartphone. Ah, encore un détail: mieux vaut laver cette veste à sec. Ou alors au maximum dix fois, avertissent Levi’s et Google.

Publicité