Un jour, une idée

Dans le vent de la mode suisse à Genève

Ces trois prochains jours, la HEAD s’associe à la plateforme Mode Suisse pour présenter ce qu’il y a de plus frais dans la fashionsphère helvétique

Il s’agit de journées importantes pour la mode suisse, car la Haute Ecole d’art et de design de Genève présente, autour de son défilé annuel, de nombreux événements en collaboration avec des professionnels et accessibles au grand public. Ces rendez-vous, qui sont pour la plupart déjà complets, ont lieu dans un des bâtiments de la HEAD, à deux pas de la gare. Pendant trois jours, l’école s’associe à la plateforme Mode Suisse pour mettre en avant le travail novateur d’une sélection de huit designers.

En termes d’expérimentation, il faut d’abord mentionner la prodige Vanessa Schindler (ci-dessus), ancienne diplômée qui s’est fait connaître pour avoir utilisé l’uréthane pour souder les textiles de ses créations qui ont laissé bouche bée les jurys de plusieurs concours, notamment celui du Festival d’Hyères. Les silhouettes qu’elle dessine avec cette technique innovante sont futuristes tout en restant sensuelles et délicates. Pour cette édition, la jeune Bulloise présente une nouvelle collection qui intègre sa matière plastique fétiche à la production de bijoux.

Egalement étonnant en termes de recherche de matières, le projet du collectif genevois Visual Society a créé pour Made Visible (ci-dessus) une superbe collection capsule d’habits capables de refléter ou de capturer la lumière grâce à des tissus particuliers, des peintures réfléchissantes ou un nouveau type de laine, luminescente – on vous laisse imaginer les moutons…

Le public pourra se plonger dans l’univers masculin du prêt-à-porter de Garnison, marque fondée par le designer Luka Maurer. S’il est capable de transcender ainsi le costume trois pièces, un classique de la garde-robe masculine, c’est qu’il a eu le temps d’affiner son art chez le mythique tailleur britannique Ozwald Boateng. Floutant les frontières entre le masculin et le féminin, le label Forbidden Denimeries de Mikael Vilchez fait pour sa part de son obsession pour le denim (ci-dessus) un vestiaire hétéroclite qui mélange allègrement références classiques et populaires.

Jeudi à 19h a aussi lieu une conférence de Lisi Herrebrugh et Rushemy Botter (ci-contre). En 2017, inspirés par leurs origines caribéennes et sensibles aux questions environnementales, les deux Néerlandais ont lancé la marque Botter en 2017 et ont été choisis en 2019 pour prendre les rênes artistiques de Nina Ricci.


Shop & Showroom Mode Suisse, Haute Ecole d’art et design (HEAD), boulevard James-Fazy 15, Genève, tél. 022 388 51 00, je 7 novembre 16h-21h, ve 8 12h-19h et sa 9 10h-16h. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité