Un jour, une idée

Les vertus du «sauna» japonais à Genève

Aux Eaux-Vives, l’institut Sanae mise sur la sudation par infrarouge et d’autres soins plus traditionnels pour un nettoyage de printemps

Il n’a de sauna que le nom, le sauna japonais, cette version-là ne ressemblant en rien aux traditionnels caissons de bois suédois. Pour suer, il faut s’allonger sur une table de massage au-dessus de laquelle un tube surplombe le corps des pieds au cou. La chaleur est diffusée par infrarouge, donc par des faisceaux lumineux imperceptibles à l’œil nu.

Découverte au Japon en 1965 par le Dr Tadashi Ishikawa, l’infrathérapie fut longtemps utilisée en milieu hospitalier pour aider à la cicatrisation des tissus endommagés et à la récupération sportive et musculaire, avant d’être introduite dans le secteur du bien-être.

«Les rayons traversent le derme jusqu’à quatre centimètres de profondeur et permettent de réchauffer le cœur du tissu musculaire. La sudation est trois fois supérieure à celle des saunas traditionnels et travaille sur trois axes: la relaxation, l’amincissement et la santé de la peau», explique Linda Fernandez, fondatrice de l’institut Sanae, inauguré au début de cette année dans le quartier des Eaux-Vives, à Genève.

Installé dans une des salles tamisées du centre, le sauna se maintient à une température entre 45 et 70 °C, contrairement aux saunas conventionnels, dont la chaleur varie entre 90 et 110 °C. «Du coup, on peut y rester bien plus longtemps. Nos séances durent quarante-cinq minutes. Elles permettent de stimuler le corps comme lors d’un jogging, d’évacuer le stress, d’éliminer les toxines et d’améliorer l’aspect de la peau, pour autant qu’elles soient répétées plusieurs fois lors des périodes charnières pour l’organisme, comme le printemps», détaille Linda Fernandez.

D’autres techniques plus classiques proposées par son équipe accompagnent ce processus, comme la pressothérapie (drainage lymphatique mécanique), les enveloppements et les massages, dont un d’origine culturelle ancienne, prodigué avec une huile chaude. Une gamme de thés conçus par le lieu complète les soins, de la relaxation au drainage.


Sanae, rue de la Terrassière 58, Genève, tél. 022 786 06 06, lu-ve 9h-20h, sa 10h-17h.

Publicité