Un jour, une idée

La vie en «wool», ou les tricots tout doux de Nicoletta

De nos intérieurs à nos dressings, la laine a retrouvé toutes ses lettres de noblesse et invite au cocooning. A l’heure où les cadeaux fait main font fureur, Nicoletta Forni tricote depuis son canapé carougeois des pièces uniques qu’elle propose sur son site internet

Point mousse, point jersey, point fourrure, côtes anglaises, torsades ou doubles torsades? Depuis qu’il n’est plus le domaine secret de nos grands-mères grâce à la profusion de tutoriels sur YouTube et à la multiplication d’ouvrage de do it yourself proposés par des marques comme Wool and The Gang, Phildar ou We Are Knitters, le tricot a retrouvé toutes ses lettres de noblesse, s’est hissé sur les podiums, a pris place dans les cafés et est même devenu une méthode pour combattre le stress, plus efficace que le yoga.

Pour Nicoletta Forni, graphiste et illustratrice carougeoise diplômée de l’ECAL, ça a toujours été une question de passion, de souvenirs tout doux du temps de l’enfance. «Dans ma famille, l’amour du tricot a traversé les générations, de ma grand-mère à ma maman, et puis moi, tombée dedans dès l’âge de 5 ans, raconte-t-elle. J’en avais 7 quand j’ai tricoté mon premier pull, tout blanc avec des torsades et à manches courtes.»

Alors elle tricote, le soir, après le travail, en vacances, pour se relaxer. Une écharpe, un gilet, un snood, un bonnet, un pull, un top, des gants, des chaussettes, pour elle et ses proches. «Puis j’ai eu envie de me poser les bonnes questions, de quitter le monde de la pub où je travaillais pour créer ma propre marque de tricots.» Cent pour cent suisse, cent pour cent laine. Et pas n’importe laquelle! Tous les produits – snoods et écharpes, pulls, cardigans, plaids et bonnets – sont tricotés ou crochetés par Nicoletta dans des matières nobles, de haute qualité, et dans une gamme de couleurs qui s’étend des tons classiques, pastel, aux coloris survitaminés.

Pour l’hiver, elle utilise de la laine péruvienne extra-douce, pour l’été du coton, et pour l’intérieur et les sacs du jersey recyclé. Accro d’Instagram, où elle cherche l’inspiration pour ses collections, cette militante du slow design crée des modèles exclusifs, également sur mesure. Couleur, taille et points de couvertures ou encore coussins peuvent être discutés pour mieux s’accorder à la décoration de son chez-soi.


La vie en wool, www.lavieenwool.com

Publicité