apps

Vieillir? Avec plaisir. Et tout de suite

Des dizaines d’applications permettent de s’imaginer dans vingt, trente ou quarante ans… Tour d’horizon

C’est une situation un peu paradoxale. Les milliardaires de la Silicon Valley, tels Sergey Brin ou Peter Thiel, investissent massivement dans des start-up ayant pour but l’immortalité. Et pendant ce temps, des millions d’internautes téléchargent et utilisent des applications pour se vieillir… Elles s’appellent AgingBooth, Effectify, FaceApp, Oldify ou encore OldFaced, pour n’en citer que quelques-unes. Et très vite, des dizaines de clones, plus ou moins bien faits, sont apparus dans les magasins d’applications de Google et d’Apple.

Le phénomène semble prendre de l’ampleur avec la vague des filtres Snapchat dont raffolent les adolescents. Pour ces applications destinées à se vieillir, le principe de base est simple: prendre une photo de soi de face – avec la caméra arrière ou avant de son smartphone – ou en charger une depuis son téléphone, voire depuis Facebook. Ensuite, il faut confirmer à l’application la position de ses yeux, de sa bouche et de son menton. En général, le système détecte bien ces points, hormis le menton qu’il faut souvent préciser. Et il n’y a ensuite qu’à admirer le résultat.

Lire aussi: On a testé les lunettes connectées de Snapchat

Précision des traits

AgingBooth (gratuit) offre de très bons résultats – même s’il faudra juger sur pièce dans vingt à trente ans. Le filtre est très précis et les traits parfaitement dessinés. Les rides sont assez bluffantes. OldFaced (également gratuit) n’est à notre sens pas aussi bon, affichant trop de distorsions sur le visage. On apprécie par contre beaucoup la puissance d’Effectify (gratuit). D’abord parce qu’il est extrêmement précis et qu’il permet de décider si l’on veut se rajouter vingt, quarante ou soixante ans. Mais aussi parce qu’il intègre plusieurs autres filtres gratuits: une barbe, une moustache, des lunettes ou encore dix ou cinquante kilos en trop. Attention, ces applications gratuites sont sans surprise bardées de publicités.

Les amateurs de sensations fortes ont tout intérêt à télécharger Oldify. L’application, qui coûte un franc sur l’iPhone, affiche des filtres en direct en vidéo. Bien sûr, les adeptes de Snapchat observeront cela d’un œil blasé. Mais pour les autres, les effets impressionnent, avec des rides, des cernes et des imperfections de la peau qui nous accompagnent lorsque l’on bouge le visage. Il est en plus possible de s’ajouter des lunettes. D’autres effets sont disponibles… en payant davantage.

Aussi pour Donald Trump

Et si vous avez un peu honte de ce type de jeu, rassurez-vous. En 2017, Newsweek s’était amusé à retoucher des photos de Donald Trump avec AgingBooth pour deviner quelle tête il aura à la fin de son premier (voire de son second) mandat…

Publicité