Le designer

Vincent Van Duysen, créateur de sérénité

Pour Molteni&C, dont il est le directeur artistique, Vincent Van Duysen a créé un mobilier qui invite à la douceur et à la contemplation. A Anvers, il a aussi achevé son premier projet hôtelier dans un ancien couvent

Si on devait résumer Vincent Van Duysen, on pourrait dire que c’est de la douceur extrême dans un physique de boxeur. Et que son style réussit l’union de la chaleur et de la zénitude avec la tradition nordique des espaces minimalistes et parfois sévères.

En janvier à Anvers, l’architecte et designer flamand inaugurait August, son tout premier hôtel, dans une bâtisse en briques rouges typiques de la région. «J’ai souvent été approché pour ce type de projets, aussi bien en France qu’aux Etats-Unis. Mais j’avais peur de me perdre dans cet univers de grands groupes hôteliers où les codes sont la règle. Et puis j’ai horreur des boutiques-hôtels que l’on voit partout, explique l’architecte. Ici, c’était différent. D’abord, parce que Anvers est le lieu où je vis et où je travaille. Ensuite, parce que je connais bien Mouche Van Hool, propriétaire de cet hôtel et d’un autre, le Julien. August se trouve un peu à l’extérieur du centre, dans un ancien couvent de sœurs augustines qui est aujourd’hui classé. J’ai travaillé pendant cinq ans avec les services du patrimoine pour réhabiliter ce lieu dans lequel j’ai tenu à conserver une atmosphère spirituelle, mais pas religieuse.»