Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Des valeurs sûres, simples et délicieuses à La Vouivre.
© Romain Keller

Un jour, une idée

La Vouivre des Pâquis, légende sucrée genevoise

Un tea-room rococo offre une bulle de calme et le meilleur de la pâtisserie classique au cœur de la cité du bout du lac

De la musique classique du soir au matin. Et un décor fait de dorures aux miroirs, lustres et vieux comptoir abritant viennoiseries et tartes salées… La Vouivre, véritable institution des Pâquis, est un tea-room atypique. Une adresse de quartier: «Tout le monde doit pouvoir s’y sentir à l’aise et y trouver du calme», explique Véronique Cadot, patronne du lieu.

La vouivre, cette créature mythique, sorte de serpent ailé qui aime se baigner dans les lacs et les rivières, est une légende populaire venant du Jura, canton d’origine de Véronique. Elle a repris ce lieu voilà dix-sept ans. «C’était déjà une boulangerie-pâtisserie, aujourd’hui centenaire, relève-t-elle. Le mobilier était là, mais je l’ai chargé, beaucoup, pour en faire un lieu très rococo luxueux qui vient contraster avec la clientèle et le quartier plutôt populaires.»

Le café à 3 fr. 30 et beaucoup de presse

Habitants des Pâquis mais aussi touristes logeant dans les grands hôtels environnants, étudiants, artistes, hommes d’affaires en pause de midi, rendez-vous professionnels ou amoureux, les habitués de La Vouivre sont en effet variés. Véronique tient à garder des prix bas: «Un café à 3 fr. 30, beaucoup de presse à disposition, un service simple et sans manières, afin de conserver cette diversité.»

D’ailleurs, au comptoir, pas de pâtisseries à la crème ou de gâteaux trop sophistiqués. Mais des valeurs sûres, simples et délicieuses: des pièces sèches, des pâtisseries en tranche, des pains au chocolat noir et au lait, des tartes aux légumes et autres petits sandwiches. Tout est fait à l’ancienne, dans le laboratoire situé de l’autre côté de la rue, avec «de la farine, de l’eau et de la levure», assure la Jurassienne. Et puis d’onctueux chocolats chauds, dont un au gingembre, plutôt addictif.

Un peu hors du temps

La Vouivre est un lieu paisible. Ça aussi, Véronique y tient beaucoup. On doit pouvoir s’y ressourcer, lire, souffler dans sa journée. Ou simplement m anger tranquillement, s e détendre à la pause de midi. Cette volonté est à l’image du tea-room, hors du temps. Comme cette si jolie coquetterie des heures d’ouverture du lieu.


La Vouivre, rue des Pâquis 21, Genève, tél. 022 731 87 12, ma-ve 7h07-18h33, sa 7h33-18h33, di 8h01-18h11.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a