Une centaine de mendiants roms indisposent la ville de Lausanne. Une initiative les accusant d’appartenir à des réseaux mafieux est lancée, afin d’interdire la mendicité. Des familles roms s’organisent pour survivre au jour le jour. Entre les partisans de l’initiative et les associations de défense des Roms se distingue un policier médiateur au regard nuancé. Que choisiront les citoyens à l’heure du vote? Tourné sur deux ans et demi, ce documentaire humaniste coréalisé par Janine Waeber (A corps écrit) et Carole Pirker (Nul n’est prophète…, la route du Dr Bugnon) n’a pas l’ambition d’enquêter sur les réseaux. Les réalisatrices privilégient plutôt l’angélisme. Elles se concentrent sur la précarité des mendiants et filment des séances du Conseil communal façon télé locale.