L'oratorio «Paulus» de Mendelssohn

Natacha Casagrande a choisi l'oratorio Paulus de Mendelssohn pour un grand concert choral avec le Cercle Jean-Sébastien Bach. De 1833 à 1835, Mendelssohn est directeur de la musique à Düsseldorf et doit y assurer la direction des sociétés chorale et orchestrale. Comme chef de chœur, il déploie beaucoup d'énergie à la redécouverte d'oratorios (notamment Les Saisons et La Création de Haydn, ainsi que de nombreuses œuvres de Händel). C'est dans ce contexte qu'il se décide à entreprendre son propre oratorio, Paulus, qui relate la conversion de Saül (qui devient alors Paul) au christianisme, sur le chemin de Damas. Le livret est basé sur les Actes des apôtres. Petit-fils de Moses Mendelssohn, philosophe qui œuvra à l'émancipation des juifs, Mendelssohn fut baptisé avec ses deux sœurs et son frère en 1816. La famille convertie ajouta le nom de Bartholdy à celui de Mendelssohn. Fervent luthérien, Mendelssohn ne renia cependant jamais ses origines juives. La soprano Marina Lodygensky, la mezzo-soprano Isabelle Henriquez, le ténor Colin Balzer et la basse Jérémie Brocard participent au concert.

Publicité